Wikia

Wiki Warcraft

Érédar

Commentaire0
3 762pages sur
ce wiki
Neutre 32px Érédar
VelenCardgameArt
FactionAlliance, Légion Ardente, Sha'tar, Forces d'Illidan
CapitaleAlliance 15 Exodar
Chef(s) principal(s)IconSmall Kil'jaeden Kil'jaeden
IconSmall Velen Velen
MondeArgus
Langue(s) principale(s)Eredun

Les Érédars doués d'une intelligence supérieure et dont la civilisation est tournée vers la magie, forment une race de puissants magiciens extrêmement doués dans les arts des arcanes, qui se développa sur la planète Argus il y a de cela des millénaires. Ils battirent une vaste et glorieuse civilisation, faite de merveilleuses cités que ses habitants et la magie avaient rendu paradisiaque. Il y a cependant 25 000 ans, la tranquillité d’Argus fut perturbée et les érédars se scindèrent en deux groupes distincts : les draeneis et les man’ari.

Les man’ari sont les érédars corrompus par la magie gangrenée, maintenant des démons, qui dirigent l’actuelle Légion Ardente. Ils sont couramment appelés les érédars et ce, peut être parce que hormis les draeneis et les man’ari, il n’existe pas d’autres groupes d’érédars dans l’univers. Les érédars furent l'une des première race qui rejoignirent les rangs de la Légion Ardente.


HistoireModifier

Un Erédar

Le Titan noir Sargeras, afin de créer une immense légion à ses ordres, voulut augmenter ses rangs en ralliant diverses créatures peuplant tout le cosmos à sa cause.[1] Ainsi il porta son regard haineux sur le monde d'argus et ses habitants les érédars en raison de leur puissances, et affinité naturelle avec la magie sous toutes ses myriade de formes, il prit donc contact avec les trois dirigeants de ce peuple, Archimonde, Kil'jaeden et Velen, et leur proposa de vastes pouvoirs et connaissances (en échange de leur loyauté) qu’ils utiliseront pour rendre leur race encore plus puissante afin qu’ils puissent répandre ses desseins. Une vision troublante parvint toutefois à Velen, qui y vit les érédars transformés en des démons maléfiques et indescriptibles. Mais malgré les avertissements de Velen, Archimonde et Kil’jaeden acceptèrent de rejoindre la Légion Ardente de Sargeras. Les Érédars furent la première race consciente à faire allégeance à Sargeras. Sachant que d’autres êtres de l'univers se joindraient inévitablement à la Légion, les Érédars décrétèrent que leur langue maternelle, l’Eredun, serait la langue commune de la Légion.

Avec quelques érédars dignes de confiance, Velen se sépara des Man’ari – ceux qui n’étaient plus que des reflets déformés et démoniaques des Érédars originaux[2] Et ainsit avec l’aide des Naaru des êtres de pure lumière Velen et ses disciples quittèrent argus, se renommant eux-mêmes les draeneïs ou les « exilés » en Eredun. Les Man’ari continuèrent quant à eux à se nommer Érédars, [2] et devinrent furieux par ce qu’ils ressentirent comme une trahison. Sous la direction de Kil’jaeden, ils traquèrent Velen et les siens à travers des dizaines de mondes pendant des milliers d’années. Chaque fois qu’il semblait qu’une planète abritait les draeneis, la Légion s’abattait sur elle. Les races indigènes d’un grand nombre de monde étaient souvent transformées par la magie gangrenée de la Légion et transformées en démons.

Les deux factions continuèrent d’utiliser l’Eredun comme langue, même si certains dialectes spécifiques ont émergés : l’Eredun démoniaque et le Draeneï.

Les Draeneis voyagèrent à travers tout le cosmos et finirent enfin par trouver un semblant de foyer sur un monde où ils pourraient s’installer. Ils nommèrent ce monde Draenor, ou « le refuge des exilés ». Au début, la paix existait entre les draeneïs et un autre peuple de Draenor les orcs natives de ce monde, les deux races s’adonnèrent au commerce et à la diplomatie. Mais rapidement, l’existence des draeneis fut découverte par la Légion Ardente. Les démons se mirent à corrompre les orcs, transformant ce peuple chamanique en un peuple guerrier assoiffé de sang en leur donnant accès à la magie démoniaque. Les orcs se mirent par conséquence en chasse des draeneis et exterminèrent presque l’ensemble de la race.

Les érédars consument toute vie autour d’eux et sont en perpétuelle quête de lieux chargés de pouvoirs mystiques. Jusqu’à maintenant, seul les Titans les ont toujours défiés. Chacun des dirigeants, Archimonde et Kil’jaeden, ont établi une hiérarchie faite de démons, jalousement protégés de la volonté de l’autre. Mais maintenant, Archimonde est enfin mort, tué par les héros d’Azeroth. Quelques érédars et certains héros optimistes venant de races inférieures ont décidé qu’ils seraient les meilleurs candidats pour le remplacer. Ces arrogants compétiteurs progressent doucement afin de pouvoir localiser et éliminer les autres candidats présomptueux qui pourraient tenter de les dépasser.[3]

Autres faitsModifier

Origines titaniquesModifier

Eredar

Un démoniste érédar.

RPG-inline Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft RPG et ne constitue pas une référence.

Tous les démons, y compris les érédars, étaient autrefois mortels mais furent transformés en démons par la corruption provoquée par l’énergie gangrenée. Ces changements incluent un grand pouvoir sur l’arcane. [4][5] Il est dit que Sargeras pensait que les démons n’étaient pas corrompus à l’origine, et que ce fut la faute des Titans qui, en ordonnant l’univers, furent à l’origine de la corruption des démons. [6] Dans ce scénario, cela impliquerait que les titans considéraient chaque race existant déjà sur les mondes qu’ils visitent comme étant des démons, mais qu’elles furent finalement corrompues par les titans eux-mêmes. Sargeras revint ultérieurement afin de libérer une grande partie d’entre elles, afin de les utiliser pour défaire le travail des Titans.


Ancienne histoireModifier

Au commencement de l’univers, les Érédars étaient d’extrêmement puissants sorciers. Certains pensent qu’ils ont détruit leur propre monde en ayant recours à leurs magies démoniaques. Ils consument toute vie autour d’eux et sont en perpétuelle quête de lieux chargés de pouvoirs mystiques. [3]

Il y a de cela dés éons, Sargeras rencontra deux puissantes races démoniaques, les deux tentant d’obtenir plus de pouvoirs et de dominer le monde physique. [7] L’une d’entre elles était les Érédars, une race insidieuse de sorciers démoniaques, qui utilisaient leurs magies pour asservir les nombreux mondes qu’ils avaient envahis. Les races indigènes de ces mondes étaient transformés par les pouvoirs chaotiques des érédars et étaient transformées en démons. [7] Même si les pouvoirs presque sans limites de Sargeras étaient plus que suffisant pour vaincre les vils érédars, ce dernier fut profondément troublés devant la nature corruptrice de ces créatures et devant leur cruauté sans borne. Incapable de faire face à une telle malfaisance, le puissant Titan commença à tomber dans une profonde dépression. Malgré son malaise grandissant, Sargeras débarrassa l’univers de ces démonistes en les enfermant dans un recoin du Néant Distordu. [7][8]

Malgré tout, Sargeras devint fou et voulant détruire le travail des Titans à travers les univers, il décida de lever une puissante armée qui mettrait à feu et à sang l’univers physique. Dans sa folie et dans sa furie, Sargeras brisa les prisons des Érédars et des Nathrezims and les libéra. Les pervers démons, s’inclinant devant la rage du Titan et ses vastes pouvoirs, offrirent lui offrirent leur allégeance et jurèrent de le servir, de quelques manières que ce soit. [7][8] Les érédars furent les premières recrues de Sargeras dans la Légion Ardente, servant de tacticiens, maitre-stratèges et espions. [3]

Des rangs de ses puissants érédars, Sargeras choisit deux champions qui dirigeraient son armée démoniaque. Kil’jaeden le Trompeur fut choisi pour chercher les races les plus maléfiques à travers les univers, et les recruter dans la Légion. Le deuxième champion, Archimonde le Profanateur, fut celui qui mènera les vastes armés de Sargeras à la bataille contre quiconque résistera à la volonté du Titan. [7][8]

Nouvelle histoireModifier

Eredar Wand of Obliteration TCG
Avatar de Kiljaeden

Kil'jaeden.

Pour en savoir plus, voir l'article détaillé : Incohérences chez les Érédars.

L’histoire présentant les érédars comme d’anciens mortels corrompus remonte à bien avant la sortie de Burning Crusade. [6] Chris Metzen revint sur ce fait et changea leur histoire afin d’ancrer plus profondément les érédars et les draeneis comme des protagonistes très importants de l’Histoire de World of Warcraft.

Dans la nouvelle version de l’histoire, les premiers combats de Sargeras se déroulent contre des démons qui ne sont pas les érédars ; il est possible qu’il se soit battu contre d’autres races démoniaques issues du Néant Distordu avant de se battre contre les Nathrezims.

Ceci est confirmé dans le « WoW magazine » qui montre Sargeras se battant également contre les Ered'ruine, les Mo'arg, les Sayaad et les Infernaux.

BiologieModifier

Les Érédars transformés par les pouvoirs démoniaques de Sargeras sont physiquement similaire à leur forme d’origine, à quelques petits détails près (la forme originelle des érédars a été en revanche conservée par les draeneis). Ces créatures ont une taille impressionnante, bien plus grand que n’importe quel humain ou orc, avec un puissant corps musclé et une longue queue. De longues oreilles pointues se dressent sur leur tête et des cornes sortent de leur large front[3] (même si les cinématiques d’Archimonde et ses artwork le montrent différemment). Les sabots des érédars sont plus compacts et resserrés que ceux des draeneis, et la plupart des mâles semblent être chauves (ou atteint d'une calvitie partielle). Les mains des érédars démoniaques sont également munies de griffes.

Plus important, les érédars démoniaques sont bien plus grand que les draeneïs – même si très peu peuvent atteindre la taille préférée d'Archimonde (il peut changer de taille dans Twilight of the Gods).

La plupart des érédars man’ari présents dans World of Warcraft utilisent le même modèle que les draeneis (le Prince Malchezaar étant un bon exemple), présentant quand même quelques différences physiques pour ce qui est de la taille, de la couleur de leur peau et de leurs yeux. Kil’jaeden présente toutefois des différences physiques plus marquées, ayant à la fois d’imposantes cornes et des ailes lors de sa dernière apparition, en plus des mutations habituelles des man’ari. Il faut cependant noter que ses différences peuvent résulter de sa capacité à changer son apparence, plutôt que dues à l’influence de la magie gangrenée. Deux femmes érédars, Dame Sacrocingle et la Grande démoniste Alythess au Plateau du Puits de Soleil présentent aussi quelques différences mineures vis-à-vis de leurs cousins draeneis : elles disposent d’une queue bien plus grande.

La corruption de la forme originelle des érédars/des draenei n’est pas exclusivement due à un passé lointain : n’importe quel draenei qui se laisse corrompre peut devenir un érédar man’ari, passant d’une forme humanoïde à celle d’un démon. L’exemple parfait est Levixus, un érédar né draenei qui a muté récemment.

ArgusModifier

Pour en savoir plus, voir l'article détaillé : Argus.

Ce qu’est devenu le monde natal des érédars, Argus, est obscur. Certains pensent que la magie démoniaque des érédars a consumé leur monde en raison de l’usage intensif de celle-ci, même si certaines informations données récemment par les draeneis laissent penser que Sargeras serait le responsable de la destruction de la planète. Si l’on observe comment la magie des démonistes orcs a déchiré Draenor, il est possible que la même chose si ce n’est pire soit arrivée à Argus. Il est aussi possible que Argus, vidée de toutes ses formes de vie non-démoniaques, existe toujours et sert de place-forte de la Légion.

                                                                 Pizzafemale

SociétéModifier

Le statut d’un être dans la société démoniaque des érédars dépend entièrement de son pouvoir magique. Ceux qui maitrisent le plus grand nombre de sort puissant – et donc en théorie l’arsenal magique le plus conséquent – grimpent la hiérarchie pour atteindre les plus hauts rangs. Ceux qui parviennent à de tels sommets maitrisent à volonté leur forme et apparence.[3] En raison de la nature même de la magie, le rang, la puissance magique, et l'intelligence globale vont main dans la main (ou main dans les griffes, dans le cas des Érédars).

Ainsi, le statut d’Archimonde et sa domination sur ses frères sont dus à sa maitrise parfaite des formes de magie les plus destructrices, et à son habilité dans toutes les autres formes (cf. la destruction de Dalaran d’un simple revers de la main). Toutefois, si Archimonde est violent et destructeur, Kil’jaeden est un démon insidieux et plein de malice, et ajouté à sa puissante magie, il est peut être un démon encore plus dangereux qu’Archimonde.


FactionsModifier

Socrethar

Socrethar, l'exemple de l'érédar transformé.

Légion Ardente
  • Démoniste érédar
    • Diaboliste érédar
    • Sorcier érédar
    • Démoniste érédar
  • Garde-courroux
Non-corrompu
  • Draeneï
    • Roué – ont connu une mutation majeure, même s’ils restent similaire aux draeneis originaux, certains de ces membres sont Akama ou les Kurenai de Nagrand.
      • Perdu – ont connu une mutation majeure, ne présentant presque plus de point commun avec les draeneis originaux, même s’ils semblent similaires aux Roués.
        • Perdu maudit – Perdus ayant connu une mutation encore plus grande.


Érédars notoiresModifier

Même si de nombreux érédars ont pris part aux deux invasions d’Azeroth (la Guerre des Anciens et la Troisième Guerre), et encore plus vivent en Outreterre, peu de ses individus sont connus des mortels ; seulement trois d’entre eux, les plus puissants magiciens, sont couramment connus : le Trompeur, le Profanateur et le Divin. Cependant, avec l’arrivé des draeneis et les contacts avec l’Outreterre, d’autres ont commencés à se faire une réputation.


Man’ari érédarModifier

Nom Rôle Statut Type de magie Allégeance
IconSmall Man'ari Female[ ??] Grande démoniste Alythess Femme érédar située à l’intérieur du Plateau du Soleil. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion ardente
IconSmall Man'ari Male[63+] Arazzius le Cruel Chef de la Légion Ardente dans la Péninsule des Flammes infernales. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Archimonde[??] Archimonde Commandant des forces de la Légion Ardente. Peut être tué dans les Grottes du Temps, lors de la bataille du Mont Hyjal. Décédé/ Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[68+] Baelmon le Maître chien Chargé d'invoquer les Molosses de colère dans les Tranchantes. Est situé à la Porte de la Mort.
Est le remplaçant de Hakkar le Maître chien.
Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[70] Seigneur illidari Balthas Émissaire illidari auprès du clan orc Gueule-de-dragon. Vivant 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Illidari
IconSmall Man'ari Male[68+] Demos, despote de la Haine Chef de la Légion Ardente dans le Camp de forge : Haine. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[??] Seigneur Jaraxxus Érédar situé à l’intérieur du Colisée. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[69] Portemort Jovaan Chef de la Légion Ardente dans la Vallée d’Ombrelune. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Kil'jaeden[??] Kil'jaeden le Trompeur Chargé d’incorporer des races dans la Légion Ardente

Commandant suprême en l’absence de Sargeras
Invoqué par Kael'thas Haut-Soleil en Azeroth, et boss final du Plateau du Puits de Soleil.

Vivant 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. 18px-Ui-charactercreate-classes mage Sorcier Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[66+] Levixus le Mandeur d'Âme Responsable de la corruption des âmes égarées
dans Auchindoun.
Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente / Auchenaïs
IconSmall Man'ari Male[??] Prince Malchezaar Actuel maître de Karazhan. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[69] Porteguerre Razuun Chef des forces de la Légion à la Forgemort. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Conseil des Ombres / Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[73+] Reth'hedron le Dominateur Chef de la Légion Ardente en Nagrand. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Female[??] Dame Sacrosingle Femme érédar située à l’intérieur du Plateau du Puits de Soleil Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[??] Shartuul Chef des démons situés au sud du Camp de forge : Colère, dans les Tranchantes. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Female[20+] Sironas Chef du contingent Eperviers du soleil à l'Île de Brume-Azur. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[72+] Socrethar Chef de la Légion Ardente dans Raz-de-néant. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[72+] Solus l'éternel Peut être libéré de sa prison de stase en utilisant une clé. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male Talgath L’un des plus hauts gradés de la Légion
Chargé d’explorer le Néant pour traquer les draeneis.
Vivant 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[70+] Terrordar le Tourmenteur Chef de la Légion Ardente dans le Camp de forge : Terreur. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[60] Narixxus le Porte-destin Réside dans les Terres Foudroyées. Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémono. Légion Ardente

TypesModifier

Nom Localisation Condition Type de magie Allégeance
IconSmall Man'ari Male[71-72+] Main du Trompeur Plateau du Puits de Soleil Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[70+] Porte-mort érédar Arcatraz Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
Diaboliste érédar Monstre de Warcraft III Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[70+] Sorcière érédar Île de Quel'danas Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
Sorcier érédar Monstre de Warcraft III Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[70+] Mangeur d'âme érédar Arcatraz Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male Démoniste érédar Monstre de Warcraft III Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente
IconSmall Man'ari Male[71+] Mage de l'oublie Plateau du Puits de Soleil Tuable 18px-Ui-charactercreate-classes warlockDémonologie Légion Ardente

DraeneiModifier

Nom Rôle Statut Type de magie Allégeance
IconSmall Draenei Male[80] Hakmud d’Argus Commerçant itinérant. Vivant 18px-Inv misc questionmark Inconnu Alliance
IconSmall Draenei Male [15]Jessera de Mac'Aree Donneur de quête. Vivant 18px-Inv misc questionmark Inconnu Draenei/Alliance
IconSmall Draenei Male[66] Nitrin l'Instruit Donneur de quête en Nagrand. Vivant 18px-Inv misc questionmark Inconnu Neutre
IconSmall Draenei Female[80+] Anachorète Tessa Donneuse de quête au Joug-d'hiver. Vivante 18px-Inv misc questionmark Inconnu Draenei/Alliance
IconSmall Draenei Male[53-54] Valok le Vertueux Prisonnier dans la Chapelle de la Flamme cramoisie. Tuable 18px-Inv misc questionmark Inconnu Draenei/Alliance
IconSmall Velen[??] Velen le Divin Dirigeant des exilés érédars, les draeneis. Vivant 18px-Ui-charactercreate-classes priest Sacré (présumé) Draenei/Alliance

SpéculationModifier

Questionmark-medium
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !

Nouvelle et ancienne histoireModifier

  • Certains pensent que les Seigneurs des Abimes, les Nathrezims ou même les Dieux Anciens ont pu être ceux qui ont provoqué la déchéance de Sargeras, à la place des érédars.
  • Pour lier les deux versions, certains suggèrent que les érédars étaient auparavant maléfiques et que ce ne fut qu’avec la vision de Velen qu’une partie des érédars se mit à chercher la rédemption auprès des Naaru.
  • Une autre théorie imagine que les érédars ont bien corrompu Sargeras, ou au moins affecté partiellement son esprit, mais que ce dernier les a emprisonné sur Argus afin d’empêcher les démonistes érédars de se répandre sur d’autres mondes. Avec l’aide des Naarus, les maléfiques érédars ont progressivement abandonnés l’usage de la magie arcanique grâce au cristal d’Ata’mal offert. Des milliers d’années plus tard, la corruption de Sargeras le consuma entièrement et il devint Sargeras le Destructeur. Il retourna alors voir les anciennes races démoniaques qu’il avait défait auparavant, dans le but de les libérer pour qu’elles le servent, corrompant à nouveau les Érédars. Cette théorie semble acceptable et colle d’une manière ou d’une autre à l’histoire décrite dans les manuels. Cependant, le doute subsiste puisqu’on ne sait pas si les démons peuvent être purifiés, et convertit avec le temps.
  • Kil’jaeden est maintenant connu comme le Trompeur, et étant donné qu’il est celui prétendant que les érédars ont corrompus Sargeras, il est possible que Kil’jaeden avait simplement menti.


Une autre parenté ?Modifier

On ne sait pas si les ered'ruin peuvent être des dérivés des érédars originels.

NotesModifier

  • Dans le manuel de l'offre WoW® Battle Chest®, la section "Race" a deux différentes entrées pour les Érédars et pour la Légion Ardente (et ses nombreuses races).
  • Il est fait référence aux Érédars comme l'une des plus anciennes races connues de l'univers.
  • "Man'ari" est un terme en Eredun dont la signification précise est inconnue, mais qui peut être traduit comme "quelque chose d'horriblement faux, de déformée et artificiellement déformée".[9] Il est le plus souvent utilisé pour décrire les érédars ayant suivit Kil'jaeden et Archimonde, et quelques autres érédars démoniaques semblent l'utiliser pour se décrire eux-mêmes. Cependant, l'utiliser pour définir comme espèce les Érédars de la Légion Ardente peut être considéré comme grammaticalement correcte puisque Kil'jaeden s'est approprié le terme pour son propre usage.[10] Dans World of Warcraft: The Burning Crusade, il est considéré que les man'ari sont les reflets déformés et démoniaques des draeneïs qui avaient reçu le « don » de Sargeras, mais qui continuent à se nommer eux-mêmes les érédars.[2]
  • De nombreuses sources laissent penser que "Démoniste érédar" est le nom de la race,[11][12], cependant, il se peut qu'il ne s'agisse que d'une faction ou d'une sous-espèce, d'une division de la race.
  • Sur l'ensemble des Érédars présents dans la partie (ou jusqu'à un certains points) et affiliés à la Légion Ardente, la plupart sont des mâles. Les Jumelles Érédars et Sironas sont jusqu'à maintenant les seules femmes érédars vues en jeu à être affiliées à la Légion (même s'il existe des PNJ draeneis femmes qui se rappelle d'Argus et qui seraient donc techniquement des érédars).

RéférencesModifier

  1. Encyclopédie de Warcraft : La Légion Ardente, Blizzard Entertainment
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Quête : Ce qu'Argus signifie pour moi (Wowhead)
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Manual of Monsters, pg. 119
  4. Manual of Monsters, pg. 112
  5. Monster Guide, pg. 188
  6. 6,0 et 6,1 Shadows & Light, pg. 122
  7. 7,0, 7,1, 7,2, 7,3 et 7,4 Manuel de Warcraft III: Reign of Chaos, pg. 133, 134
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 Chapitre 1 : Mythes]
  9. L'ascension de la Horde, pg. 5
  10. L'ascension de la Horde, pg. 18
  11. Le Puits d'Éternité, pg. 325, 327, 359
  12. L'âme du Dragon, pg. 50, 84, 86

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard