Wikia

Wiki Warcraft

Arthas Menethil

Commentaires18
3 817pages sur
ce wiki
Neutre 32
Arthas Menethil
Le Prince Arthas
Sexe
Mâle
Race
Classe Paladin, Chevalier de la Mort
affiliation
Occupation Autoproclamé Roi de Lordaeron, Ner'zhul
Localisation
Statut Ner'zhul, Mort avant Cataclysme.
Parenté Terenas Menethil (père), Lianne Menethil (mère), Calia Menethil (soeur), Uther (oncle adoptif), Invincible (Monture d'Arthas)

"Bon sang Uther ! En tant que futur roi, je vous ordonne de nettoyer cette ville !"

"Vous n'avez plus besoin de vous sacrifier pour votre peuple. Vous n'avez plus à supporter le poids de votre couronne. Je me suis occupé... de tout."

Histoire Modifier

Un jeune Paladin plein d'avenir Modifier

Fils aîné du roi Terenas Menethil II et de la Reine Lianne Menethil, Arthas était un jeune prince promis à un bel avenir; très aimé de son peuple, il était également le plus jeune et le plus prometteur des paladins, et le protégé d'Uther le porteur de lumière, héros des deux premières guerres, et fondateur de la Main d'argent. Beau chevalier, Arthas vécut pendant un temps une idylle passionnée avec l'une des plus talentueuses archimages du Kirin Tor, la jeune Jaina Portvaillant. Mais rappelés par leurs devoirs respectifs, ils durent se séparer, la mort dans l'âme. Talentueux, téméraire et courageux, mais aussi têtu et impétueux, Arthas ne désirait avant tout que servir son peuple et le défendre contre ses ennemis, à l'image d’un paladin de la Lumière.

À l'aube de la Troisième Guerre, un clan Orc de guerriers Rochenoire avait fait son retour sur Lordaeron et emmena de nombreux citoyens destinés au sacrifice. Avec l'aide d'Uther, Arthas mit rapidement fin à la menace qui menaçait Lordaeron: le territoire semblait sécurisé, néanmoins une Ombre grandissait au Nord...




De la Lumière à l'Ombre Modifier

Assisté par son ex-fiancée Jaina Portvaillant, Arthas enquêtait sur une mystérieuse épidémie qui décimait son peuple, il apprit que celle-ci avait été causée par un nécromancien du nom de Kel'Thuzad: le Fléau était né. Si Arthas parvint à tuer le nécromancien, il ne put toutefois empêcher l'envoi des caisses de grain contaminé vers d'autres villages de Lordaeron qui furent rapidement contaminés: Âtreval, Stratholme virent leurs habitants transformés en zombies...

Un Seigneur de l'effroi du nom de Mal'Ganis planifiait la propagation du Fléau. Ne pouvant supporter cela, Arthas décida de débarrasser toute la ville de Stratholme de ses habitants contaminés, et entra en conflit avec Jaina et Uther, qui fut relevé du commandement de la Main d'Argent. C'est ce qu'on appelle la Purge, et cela fut le début d'un grand bouleversement pour le jeune paladin, qui devint de plus en plus sombre et déterminé. Après avoir empêché Mal'Ganis de prendre le contrôle des habitants de Stratholme, il le poursuivit jusqu'aux terres glacées de Norfendre, décidé à en finir avec lui.

Arrivé sur Norfendre, il fit la rencontre imprévue de Muradin Barbe-de-bronze, qui lui révéla l'existence d'une puissante épée runique du nom de Deuillegivre (Frostmourne dans Warcraft III). Il reçut son aide, malgré les doutes du chef nain sur l'attitude de plus en plus sombre d'Arthas. En effet, aveuglé par la haine et le désir de vengeance, Arthas brûla ses propres navires pour empêcher son armée rappelée par Terenas de repartir à Lordaeron et fit tuer par ses hommes les mercenaires qui s'étaient battus pour lui. Néanmoins, pendant que ses hommes défendaient le camp, Arthas et Muradin purent vaincre le Gardien de la chambre et arrivèrent enfin au socle de Deuillegivre.

Malgré les avertissements vains de Muradin sur la malédiction de l'épée, Arthas en assuma les conséquences et se saisit de Deuillegivre, dans le but de sauver son peuple. Le prix à payer fut terrible. Cette action sembla tuer Muradin sur le coup (bien qu'il ne fut qu'en réalité assommé), ce à quoi Arthas ne fit pas attention.

Désormais muni d'une arme chaotique, Arthas combattit Mal'Ganis et finit par le vaincre. Écoutant les murmures du Roi Liche à travers l’épée, il supprima le seigneur de l’effroi. Mais, rendu fou par l'utilisation de Deuillegivre, il disparaît dans Norfendre et se rend à la couronne de glace; le Roi Liche avait capturé l'âme du jeune paladin par l'intermédiaire de l'épée maudite.

Arthas retourna plus tard à Lordaeron où lui est fait un accueil triomphant suite à ses exploits, mais alors que Terenas le félicite, Arthas se saisit de lui et transperce froidement son père de sa lame.

La résurrection de Kel'Thuzad et le retour d'Archimonde Modifier

Privé de son âme et acquis à la cause mort-vivante, Arthas rassemble le culte des damnés dispersé dans Lordaeron sous les ordres du Seigneur de l'Effroi Tichondrius. S'en suivit une succession d’actes salissant à jamais la mémoire d'Arthas: profanation des cendres du Roi Terenas et meurtre de son ancien maître Uther (qui le considérait comme un fils), massacre des Hauts Elfes de Quel'Thalas et de leur ranger Sylvanas Coursevent (il ne laisse pas cette dernière reposer en paix, mais en fait une banshee, lui disant qu'elle l'a trop irrité de son vivant pour la laisser reposer en paix), dans le but de ressusciter grâce à l'énergie du puits solaire le nécromancien jadis tué par Arthas, Kel'Thuzad.

Mais si Arthas et Kel'Thuzad agissent sous les ordres des Seigneurs de l’Effroi en vue de préparer le retour d'Archimonde et de la Légion Ardente sur Azeroth, ils n’en demeurent pas moins fidèles au Fléau et au Roi Liche, emprisonné par les Nathrezims et agissant secrètement pour son propre compte. L'incantation n'étant possible qu’en un lieu occupé par de fortes puissances magiques, Arthas assiège Dalaran, défendue par Antonidas et les archimages du Kirin Tor qui finiront par tomber sous les coups des morts-vivants. Arthas défend ensuite Kel’Thuzad, afin que celui-ci réussisse son incantation. Une fois Archimonde revenu sur Azeroth, il écarte Arthas et Kel'Thuzad des affaires des morts-vivants...

Arthas chevalier du roi liche

Arthas devenu chevalier de la mort du roi liche


Prise de pouvoir du Fléau Modifier

Restant dans l'Ombre lors de l'invasion de Lordaeron par la Légion Ardente, Arthas va néanmoins participer indirectement à sa chute. Sur Kalimdor, il provoque Illidan Hurlorage en duel, puis l'informe de l'existence du Crâne de Guldan, et l'incite ainsi à s'approprier sa puissance afin de vaincre Tichondrius, présent à Gangrebois. Ainsi, il assiste à l'élimination du Seigneur de l'Effroi par Illidan, et à la défaite d'Archimonde lors de la Bataille du Mont Hyjal.

À la fois débarrassé de l'Alliance humaine balayée lors de l'invasion de la Légion, et de la Légion elle-même gênante pour le Roi Liche, le désormais Roi Arthas se rend en maître à Lordaeron pour exterminer les dernières poches de résistance humaine, à l'aide de son fidèle allié Kel'Thuzad et Sylvanas Coursevent qui le sert dans la mort. Mais, suite à la fissure du Trône de Glace provoquée par Illidan, le Roi Liche perd ses pouvoirs et Arthas peine de plus en plus à garder le contrôle sur le Fléau: les serviteurs de la Légion Varimathras, Detheroc et Balnazzar en profitent pour mener une insurrection à Lordaeron, à laquelle Arthas échappe difficilement. Il échappe également - grâce à Kel'Thuzad - à une embuscade menée par Sylvanas et ses banshees, qui libérée du joug du Roi Liche, tenaient à faire payer au chevalier de la mort les souffrances endurées. Répondant à l'appel de son maître menacé à Norfendre, Arthas retourne une nouvelle fois dans les territoires glacés...

Arthas frozen throne

Arthas tel qu'il apparait dans Frozen throne

L'avènement du Roi Liche Modifier

En Norfendre, Arthas rencontra Anub'arak qui l'aida à gagner le glacier de la couronne de glace malgré la présence des Elfes de Sang de Kael'thas et des Nagas de Dame Vashj, tous au service d'Illidan qui agissait pour le compte de la Légion Ardente et de Kil'Jaeden, cherchant à détruire son ancienne création, le Roi Liche. Afin d’atteindre le Trône de Glace plus rapidement, Arthas guidé par Anub'Arak se risqua à passer dans le Royaume Souterrain des nérubiens, où il dut affronter une colonie de nains, croyant Muradin mort, cherchant à lui faire payer, des hordes d’araignées géantes et d'autres créatures tout aussi répugnantes, comme une créature qu'Anub'arak appelle avec crainte l'Antique.

Néanmoins, Arthas arriva juste à temps au glacier pour intercepter Illidan. Arthas prend le contrôle des quatre obélisques qui scellaient les portes du glacier, puis combat et vainquit Illidan devant ces mêmes portes. Il gravit alors une à une les marches du Trône de Glace, se ressassant tous les souvenirs de la Troisième Guerre, arriva devant le bloc de glace renfermant le Roi Liche, qui lui ordonne de le libérer. À l'aide de Deuillegivre, il brisa la glace et le casque tomba à terre; il le ramassa, puis le revêtit. Désormais, le chevalier de la mort Arthas Menethil, et l’Ancien Chaman Ner'zhul ne forment plus qu'un, régnant d'une poigne de fer sur le Fléau et constituant une des entités les plus puissantes qu'Azeroth n'ait jamais connu... le roi liche.

Arthas le roi liche

Arthas devenu le roi liche.

Dans World of Warcraft Modifier

Aujourd'hui, le Roi Liche a bâti une forteresse autour du Glacier de la Couronne de glace, forteresse hébergeant plusieurs milliers de soldats du Fléau. Avec cette forteresse, le glacier est implanté en tant que donjon de haute difficulté de l'extension de World of Warcraft: Wrath of the Lich King dans le Donjon de plus haute difficulté, la Citadelle de la Couronne de Glace. Il est également présent en tant que donneur de quêtes pour les Chevaliers de la Mort quand ils commencent dans les Maleterres de l'Est. Il est aussi possible de l'incarner pour combattre Illidan lors d'une quête.thumb|240px|left|La chute du roi liche et d'Arthas.

Peu avant son grand combat dans sa citadelle, son père et tous ceux qu'il a massacré essaient de le raisonner une dernière fois. Mais n'écoutant pas les esprits, il saisit Deuillegivre pour combattre les forces venant de tout Azeroth. Après avoir été défait par Tirion Fordring, l'âme vile de Ner'Zhul le quitta, et il déclara au spectre de son père :

Arthas dit : Père ! Est-ce... terminé ?
Esprit de Terenas dit : Oui, enfin. Aucun règne n'est éternel, mon fils.
Arthas dit : Je ne vois... que les ténèbres... qui m'entourent...
Arthas s'effondre, mort.
Esprit de Terenas dit : Maintenant que le roi-liche est mort, le Fléau déchaîné va devenir une menace encore plus grande pour ce monde. Il faut le garder sous contrôle. Le monde a besoin d'un roi-liche !





Infographie : http://www.tulesconnais.fr/arthas-infographie/

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard