Wikia

Wiki Warcraft

Assaut écarlate

Commentaire1
3 768pages sur
ce wiki

OrigineModifier

L'Assaut écarlate ( Angl.  Scarlet Onslaught) fut créé par le Grand général Abbendis juste avant le début de la guerre contre le Roi-Liche en Norfendre. Surplombant les Maleterres de l'Est, ​Achérus le fort d'ébène, la nécropole volante du Roi-liche, lâchait alors sur l'Enclave Écarlate son lot quotidien de morts-vivants ainsi que ses redoutables chevaliers de la mort dirigés par Darion Mograine. Luttant tant bien que mal contre les armées du Fléau qui semblaient chaque jour se renforcer, Abbendis finit par perdre le contrôle des Maleterres et décida de mener ses troupes plus en avant sur le front: en Norfendre. Alors que la Nouvelle-Avalon était encore en flamme et ses habitants réduits à l'état de serviteurs du Roi-Liche, les voiles pourpres de la flotte d'Abbendis se dirigeaient vers le nord.

OrganisationModifier

Cette nouvelle organisation comprend les meilleurs éléments de l'ancienne Croisade, ceux dont la foi en la Sainte Lumière est la plus forte. Les nouveaux croisés sont détermines à purifier Azeroth de la présence des morts-vivants en abattants les murs de la Citadelle de la Couronne de Glace.

La haine du Grand Général Abbendis, commandant suprême de l'Assaut, envers le Fléau n'a jamais été aussi forte. Après leur arrivée en Norfendre, Abbendis découvrira que le Grand Amiral Ponevent, porté disparu sur le continent gelé depuis plusieurs années, n'est pas mort. Avec lui, Abbendis espère mener sa mission encore plus rapidement.

Places fortesModifier

Dès son arrivée au Norfendre, Abbendis commença la construction de la Nouvelle-Atreval sur la côte de la Désolation des Dragons. Entourée de hauts murs, la forteresse est placée sur un piton rocheux surplombant une petite baie. Une Cathédrale semblable à celle de la Main de Tyr y a été bâtie, et c'est là que le Grand Général Abbendis dirige les opérations.

La deuxième grande place forte de l'Assaut se trouve au Nord de la Couronne de glace : Port de l'Assaut écarlate. De nombreux bateaux y mouillent, et les croisés qui s'y massent attendent le signal pour passer à l'attaque de l'antique forteresse du Roi-Liche.

Les soldats Écarlates ont également pris la Caverne de Deuillegivre, où ils espèrent trouver l'origine de la puissance de l'épée runique. Divers petits camps avancés sont disséminés dans la Désolation, surveillant les activités de l'Alliance, la Horde et le Fléau.

Historique de l'Assaut écarlateModifier

L'arrivée au Norfendre se passa sans problèmes pour les troupes Écarlates, qui de dépêchèrent de bâtir la Nouvelle-Atreval. Après plusieurs mois d'exploration, l'Amiral Ponevent fut retrouvé. Pour l'Assaut, ce fut un signe de la Lumière : leur mission serait couronnée de succès. Plusieurs opérations furent lancées dans la Désolation des Dragons, et la Caverne de Deuillegivre fut prise. De hautes tours de garde furent construites à son entrée.

L'arrivée de l'Alliance sur le continent vit les projets de l'Assaut contrariés. Le Donjon de Garde-Hiver coupait la route vers la Caverne. La présence de Naxxramas non-loin de la Nouvelle-Atreval ne facilitait pas les choses. De nombreuses escarmouches eurent lieu contre la Horde et l'Alliance. Les Réprouvés de Vexevenin infiltrèrent la ville, et affaiblirent sa garnison. Le Commandant Eligor Portelaube, qui considérait Abbendis comme sa pire ennemie, envoya des assassins contre elle.

Le Grand Général trouva la mort au sein même de sa Cathédrale. L'Amiral Ponevent décida de quitter la Désolation pour partir s'installer au Nord de la Couronne de Glace. Ce fut le début de la fin pour l'Assaut. Beaucoup de Croisés avaient péris dans les combats et le moral était au plus bas avec la mort d'Abbendis, dernier membre d'origine de la Croisade Écarlate.

Le Port de l'Assaut était une place forte facilement défendable, et de nombreuses troupes s'y étaient rassemblées. Hélas pour elles, malgré l'arrêt des hostilités avec la Horde et l'Alliance, ce furent les Chevaliers de la Lame d'ébène qui mirent le coup de grâce. L'Amiral Ponevent n'était autre que le Seigneur de l'Effroi Mal'Ganis, et sa mort était impérative pour pouvoir s'occuper du Roi-Liche. Ponevent fut donc tué par un groupe de Chevaliers d'ébène, et l'Assaut Écarlate prit fin. Les derniers effectifs, réduits à néant s'enfuirent du Norfendre, et l'on ignore encore aujourd'hui leur destin.

Ainsi prit donc fin l'Assaut Écarlate, dont la longévité fut brève. Son destin était déjà scellé avant même son arrivée au Norfendre. L'hostilité au profit des autres factions mena l'Assaut à la ruine.

Il ne reste aujourd'hui que les derniers vestiges de la Croisade écarlate dans les Royaumes de l'Est, dernière trace de l'organisation de Lordaeron.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard