Wikia

Wiki Warcraft

Illidan Hurlorage

Commentaires16
3 763pages sur
ce wiki

Pour plus d'informations concernant Illidan Hurlorage dans World of Warcraft, veuillez consulter la page Illidan Hurlorage (tactiques).


Neutre 32
Illidan Hurlorage
Illidan stormrage by sbalac-d6b86ge
Titre(s)
<Le Traître, Seigneur de l'Outreterre>
Sexe
Mâle
Race
Niveau
?? (Boss) Boss 15
Classe Chasseur de démons, Démoniste, Mage,Voleur, Guerrier
Faction
Alliance
Horde
Affiliation
Illidari (maintenant); auparavant Légion Ardente, Kaldorei
Occupation Seigneur d'Outreterre, dirigeant des Illidari, dirigeant du Temple Noir
Localisation
Statut Mort/Tuable
Parenté Malfurion Hurlorage (frère); Tyrande Murmevent (belle-sœur)


"Un traître ... En vérité, c'est moi qui ait été trahi. C'est moi que l'on pourchasse, c'est moi que l'on hait. Mes yeux aveugles voient ce que les autres ne peuvent voir. Que parfois, la main du destin, doit être forcée."


Histoire Modifier

Illidan Hurlorage ( Angl.  Illidan Stormrage) est le frère jumeau de Malfurion Hurlorage. Les deux frères grandirent aux côtés de leur amie Tyrande Murmevent, avant la Grande Fracture. Étudiant la magie avec son frère, Illidan manquait de patience pour être initié aux subtilités des arts druidiques et il s'avéra être un piètre disciple, malgré les enseignements du demi-dieu Cénarius. Il se tourna finalement vers les arts arcaniques que son frère avait dédaigné.

En revanche, Illidan était doué pour la pratique des magies des arcanes ; qui était encore d'une importance primordiale à cette époque pour la communauté des Elfes de la nuit. Mais ce talent pour la magie n'était guère encourageant, car il était né avec les yeux ambrés, chose assez rare chez les Elfes de la nuit. Les yeux ambrés étaient considérés comme un signe de grandeur future, et pourtant Illidan ne semblait pas faire preuve de capacités sortant de l'ordinaire. Il ne se découragea cependant pas et continua à étudier la magie. Fasciné par les énergies magiques, il maîtrisa des sorts de difficulté croissante, mais à son grand désespoir, la Garde de la Lune, institution de prestige, ne lui proposèrent jamais d'intégrer leurs rangs. Malgré cela, Illidan était toujours déterminé à devenir le héros que son peuple attendait qu'il devienne.

Il trouva rapidement une motivation additionnelle pour atteindre la gloire. Un jour, pendant un festival, il aperçu Tyrande dansant parmi la foule et se rendit compte qu'il éprouvait depuis longtemps un amour profond pour elle. Avec le temps, il était tombé amoureux de sa bonté, de son rire, de sa beauté et de sa foi. Sa joie n'était assombrie que par le fait que Malfurion, lui aussi, avait des sentiments pour Tyrande, même s'il fut plus lent à les admettre. Illidan se doutait que Tyrande finirait par choisir son compagnon parmi les deux frères et que son cœur irait à celui des jumeaux qui arriverait à se faire valoir le plus à ses yeux. Illidan redoubla d'efforts dans l'étude des énergies magiques et fut transporté de joie le jour où, tant par chance que par rapidité d'action, il sauva la vie du seigneur Lord Kur'talos Crête-du-corbeau. Le noble, reconnaissant, fit d'Illidan son sorcier personnel et plaça beaucoup d'espoir dans le courage et les talents de son protégé.

La Guerre des Anciens Modifier

Durant la guerre des anciens, Crête-du-corbeau assembla une armée d'elfes de la nuit afin de combattre les envahisseurs démons. Lorsque Latosius, le chef de la Garde de la Lune, fut tué en plein combat, Illidan sauta sur l'occasion. Il prit la tête des sorciers survivants et dirigea leurs pouvoirs conjugués. Il fit preuve d'une grande efficacité et fit des ravages parmi les forces de la Légion, mais cela ne suffisait pas. Des renforts affluaient sans cesse du Néant distordu et la guerre tournait à l'avantage des démons. Pendant cette bataille, il fut confronté à un puissant Démon du nom d'Azzinoth, qu'il vainquit et dont il s'appropria les armes gangrenées connues aujourd'hui sous le nom de Glaives de guerre d'Azzinoth.

C'est à ce moment critique que Malfurion décida de désobéir aux ordres de Crête-du-corbeau et de déserter l'armée des elfes de la nuit. Il s'embarqua dans un périlleux voyage, en espérant retrouver les grands dragons pour demander leur aide. Sentant sa chance venir, Illidan alla voir Tyrande et lui déclara qu'il ne pouvait plus continuer à se taire. Il lui avoua son amour et soutint que Malfurion avait clairement perdu la raison en suivant la voie du druidisme.

Inquiète pour Malfurion, Tyrande rejeta Illidan, qui comprit qu'il s'était déclaré trop tard. Elle avait déjà choisi son promis, et ce n'était pas lui. Une fois de plus, Malfurion avait réussi sans effort là où Illidan n'avait pu éviter l'échec. Et cette défaite avait un goût particulièrement amer, car Malfurion n'avait pas encore reconnu son propre amour envers Tyrande.

La douleur engendrée par ces sentiments non réciproques hanta Illidan et son esprit fut envahi par la tristesse et la jalousie. Il ne pouvait se douter que ces idées noires étaient alimentées par l'influence du seigneur Xavius, un satyre, autrefois Elfe de la Nuit, capable de propager la corruption. Illidan finit par déserter lui aussi l'armée des Elfes de la nuit mais il choisit une mission bien différente. Il alla trouver Sargeras, le créateur et maître de la Légion ardente.

Illidan jura allégeance au funeste Titan, et fit un marché avec lui. Il lui donnerait ses précieux yeux dorés en échange de pouvoirs incommensurables. Sargeras réduit les yeux d'Illidan en poussière et dota ses orbites brûlées d'une vue améliorée. Il lui fit également don d'un tatouage très élaboré, recouvrant la quasi-totalité son corps et chargé de puissantes énergies magiques.

Ce soudain changement de camp valut à Illidan le surnom de Traître. Pourtant, bien qu'il ait effectivement aidé la Légion ardente, il finit par se ranger du côté de Malfurion et du reste des elfes de la nuit. Avec Malfurion, ils refermèrent la porte que les Bien-nés du palais avaient ouverte dans le Puits d'éternité, empêchant ainsi Sargeras d'atteindre Azeroth, un évènement qui aurait signifié la fin du monde. Peu après que le portail ait été refermé, un groupe de Bien-nés se rebella contre la Légion et, conduits par Dath'Remar Haut-soleil, rejoint l'armée principale des elfes de la nuit.

Fan art Illidan2

Azeroth avait été sauvée mais la magie du Puit avait été utilisée à mauvais escient, ce qui finit par faire imploser le Puits et entraîner la séparation de l'ancienne Kalimdor en plusieurs continents. Un nouvel océan naquit et obligea les défenseurs elfes de la nuit à fuir devant les vagues qui déferlaient. Une fois arrivés au mont Hyjal, les elfes de la nuit purent se reposer: la montée des eaux avait atteint ses limites.

Juste avant que le Puits n'implose, Illidan avait pris la précaution de remplir quelques fioles de ses eaux magiques. Persuadé qu'en dépit de la victoire des elfes de la nuit contre la Légion ardente, les démons reviendraient un jour, il pensait, à bon escient, que les énergies magiques seraient les seules à pouvoir sauver les elfes de la nuit lors d'une nouvelle invasion. Il partit à la recherche d'un lac reculé au sommet du mont Hyjal et versa trois des fioles dans ses eaux, modifiant le lac de façon irréversible et créant un second Puits d'éternité, source d'un nouveau pouvoir.

Il pensait que ses semblables l'acclameraient en héros. Il avait tort. Un petit groupe d'elfes de la nuit, comprenant quelques Bien-nés repentis, découvrit les actes d'Illidan et tenta d'y mettre fin. Illidan, soupçonnant les Bien-nés de vouloir usurper à nouveau les pouvoirs du Puits, se jeta sur eux. Malfurion arriva quelques instants plus tard et prêta main-forte pour capturer son frère.

Comme Malfurion avait fait preuve d'une grande sagesse pendant la guerre, il eut la responsabilité de fixer le sort de son frère. Consterné par le pouvoir de son jumeau, il jugea qu'Illidan était trop dangereux et impétueux pour qu'on le laisse en liberté. Mais même ainsi, Malfurion ne pouvait le condamner à mort. À la place, il choisit pour Illidan un châtiment qui pouvait paraître pire encore: la réclusion pour le reste de sa vie d'immortel. Ainsi, à la suite de la «pitié» de Malfurion, Illidan passa plus de dix mille ans en isolation, enfermé dans une cellule située profondément sous terre et surveillé par les Guetteuses et leur chef, Maiev Chantelombre.

Fan art Illidan

Warcraft III: Reign of Chaos Modifier

Lorsque la Légion ardente envahit de nouveau Azeroth durant la Troisième guerre. Tyrande, à la tête des elfes de la nuit, sortit Malfurion de son hibernation, et ensemble, ils partirent dans les souterrains pour réveiller le reste des druides. Bien décidée à vaincre une nouvelle fois la Légion, elle pris le risque de libérer Illidan de sa prison de solitude afin de mettre ses pouvoirs fantastiques et destructeurs à leurs profits. Bien que Malfurion ait tenté de l'en dissuader, elle mena ses Sentinelles vers le purgatoire du Chasseur de Démons

Les Guetteuses refusèrent de laisser partir leur prisonnier sans se battre, ce qui obligea Tyrande et ses soldats à tuer les gardes qui leur barraient la route. Elle expliqua à Illidan que ses semblables avaient besoin de lui pour contrecarrer à nouveau les plans de la Légion ardente.

Illidan accepta de se joindre à la bataille contre la Légion. Mais ces longues années d'emprisonnement, qu'il considérait injustifiées, l'avaient rendu amer. Il avoua à Tyrande qu'il n'acceptait pas par loyauté vis-à-vis de son peuple, mais uniquement pour la protéger et lui éviter une mort douloureuse et injustifiée.

Une fois libre, il suivit Tyrande vers le nord en direction de Gangrebois. Tyrande et ses soldats partirent à la rencontre de Malfurion, qui finissait de réveiller les derniers druides. Elle était persuadée qu'une fois réunis, elle parviendrait à convaincre son compagnon de donner à Illidan une seconde chance.

Après le départ de Tyrande, Illidan rencontra Arthas Menethil, un chevalier de la mort, qui lui apprit que les démons qui avaient corrompu Gangrebois utilisaient un artefact magique: le Crâne de Gul'dan. Arthas expliqua que le roi Liche serait très reconnaissant envers lui si Illidan parvenait à voler cet artefact aux démons. Le crâne récupéré, Arthas invita cependant Illidan à se servir lui-même des pouvoirs de l'artefact.

Illidan, toujours autant avide d'énergies magiques, était certain qu'avec les pouvoirs du crâne, il serait capable de vaincre les forces de la Légion en Gangrebois. Malgré sa suspicion envers les motifs réels d'Arthas, Illidan vola l'artefact et le consuma, s'appropriant ses pouvoirs. Toujours porteur de la marque de Sargeras depuis la guerre des Anciens , Illidan fut instantanément changé en démon lorsqu'il absorba les énergies gangrenées du crâne.

Avec ses nouveaux pouvoirs, Illidan défit Tichondrius, le chef des démons qui corrompaient Gangrebois. Peu de temps après la victoire d'Illidan, Malfurion et Tyrande prirent le chemin de la forêt pour y retrouver Illidan. De prime abord, aucun des deux ne reconnu Illidan en voyant le puissant démon qui leur faisait face. Quand ils apprirent ce qui s'était passé, Malfurion devint furieux, refusa d'admettre ce qu'Illidan avait accompli et condamna son frère. Toujours en charge du châtiment d'Illidan, il l'exila du territoire des elfes de la nuit.


Warcraft III: The Frozen Throne Modifier

Après la défaite de la Légion à la Bataille du mont Hyjal, le seigneur démon Kil'jaeden contacta Illidan: Il lui demanda de tuer le roi Liche, qui avait trahi la Légion ardente en plaçant Arthas, son champion personnel, à la tête du Fléau. En échange de la destruction du roi Liche, Kil'Jaeden était prêt à satisfaire n'importe quel souhait d'Illidan.

Face à la puissance extraordinaire de Kil'jaeden, Illidan n'eut guère le choix. Il fit venir à lui un large groupe de Nagas en provenance des profondeurs de l'océan, parmi lesquels se trouvait Dame Vashj. Les nagas, qui jadis étaient des Bien-nés, reconnurent Illidan et respectèrent ses talents magiques, qui avaient encore grandi depuis leur dernière rencontre. Ils acceptèrent de s'allier à lui.

Au même moment, la Gardienne Maiev Chantelombre éclata de rage en apprenant qu'Illidan s'était échappé de sa cellule et elle jura de l'y renvoyer. Accompagnée de ses Guetteuses, elle le poursuivit à travers la forêt d'Orneval et franchit la mer pour atteindre les Îles brisées au moment où Illidan et ses alliés Nagas pénétraient dans le Tombeau de Sargeras.

Maiev retrouva Illidan à l'instant même où il mit la main sur l'Œil de Sargeras. Confronté à ses anciennes geôlières, Illidan se servit du puissant artefact démoniaque sur elles. Il s'enfuit tandis que les Guetteuses furent piégées dans une section du Tombeau se remplissant rapidement d'eau de mer. Les Guetteuses avaient fait de leur mieux pour enterrer Illidan vivant, il leur rendait la pareille.

Illidan black temple

Parmi toutes les Guetteuses piégées, seule Maiev réussit à éviter la mort par noyade. Les alliés nagas d'Illidan lancèrent alors des attaques répétées sur les forces grandement diminuées de Maiev, qui dépêcha un messager pour avertir Malfurion et lui demander son aide. Il arriva à temps en compagnie de Tyrande pour secourir la Gardienne, mais Illidan leur avait échappé.

Les trois elfes de la nuit poursuivirent Illidan jusqu'à Lordaeron où, accompagné de plusieurs magiciens Nagas, Illidan commençait à canaliser un sort puissant à travers l'Œil de Sargeras. Malfurion et Maiev arrivèrent à temps pour couper court à l'incantation. Furieux et exaspéré, Illidan expliqua qu'il avait tenté de détruire le Trône de glace et son occupant le Roi-liche. Bien sûr, Illidan ne fit aucune mention de son pacte avec Kil'jaeden car Malfurion n'aurait pas compris. Dans tous les cas, à cause de l'intervention de Malfurion, Illidan avait échoué et le pacte était désormais rompu.

Bientôt, Malfurion et Illidan apprirent que Tyrande et un petit groupe de ses Sentinelles avaient été emportées par le fleuve Arevass et étaient assaillies par le Fléau. Illidan, éprouvant toujours des sentiments pour Tyrande, proposa immédiatement son aide. Après un temps de réflexion, Malfurion accepta de travailler de concert avec Illidan pour sauver Tyrande. Malfurion établit une base des elfes de la nuit et se chargea de la défendre pendant qu'Illidan et ses nagas allèrent porter secours à Tyrande et ses soldats.

Afin de le remercier d'avoir sauvé Tyrande, Malfurion déclara qu'il pardonnait Illidan pour sa dangereuse utilisation de la magie. Malgré tout, il avertit Illidan qu'il ne tolérerait plus qu'il menace les elfes de la nuit. Ayant perdu tout intérêt pour la race qui l'avait abandonné, Illidan accepta les conditions de Malfurion et ouvrit une porte vers l'Outreterre, où il espérait échapper à la colère de Kil'jaeden. La Légion ardente avait peu de tolérance pour l'échec.

Consumée par un désir de vengeance, Maiev ne put abandonner sa chasse. Accompagnée d'un petit groupe de ses soldats, elle suivit Illidan à travers la porte. Illidan fut surpris en infériorité numérique et finit par être capturé.

Heureusement pour lui, la raison pour laquelle il était isolé résidait dans le fait qu'il avait envoyé dame Vashj et ses nagas recruter de nouveaux alliés: le prince Kael'thas Haut-soleil et son groupe d'Elfes de sang. Ces derniers suivirent bientôt les nagas en Outreterre et libérèrent Illidan, qui leur promit de leur apprendre comment assouvir leur dépendance aux énergies magiques. Kael'thas jura allégeance à Illidan et aida son nouveau seigneur à refermer toutes les portes d'Outreterre. Illidan espérait ainsi empêcher les renforts des démons d'arriver du Néant distordu et bloquer toute tentative de Kil'jaeden de le localiser.

Le souverain qui régnait alors sur Outreterre, un seigneur des abîmes répondant au nom de Magtheridon, était devenu une cible facile. Illidan lança cette puissante armée d'elfes de sang et de nagas contre Magtheridon. Il le vainquit et prit possession de sa forteresse, le Temple noir.

Pourtant, Illidan n'eut pas l'occasion de fêter sa victoire. Dans une tempête de magie et de fureur, Kil'jaeden apparut en Outreterre, malgré la fermeture de toutes les portes. Illidan avait considérablement sous-estimé les pouvoirs du seigneur démon. Sentant sa dernière heure arriver, Illidan affirma à Kil'jaeden qu'il n'était venu en Outreterre que pour renforcer son armée avant de passer à l'assaut final contre le Trône de glace. La colère de Kil'jaeden eut peine à s'apaiser mais il accepta de donner une dernière chance à Illidan. Il l'avertit qu'un nouvel échec entraînerait la mort.

Illidan n'avait pas le choix: il dirigea une armée d'elfes de sang et de nagas en direction d'Azeroth. Le Fléau parvint à contenir les forces d'Illidan jusqu'à l'arrivée d'Arthas et du seigneur des cryptes Anub'arak. Arthas et Illidan s'affrontèrent enfin en combat singulier et Arthas sortit vainqueur. Il conseilla à Illidan de quitter Azeroth et de ne plus revenir.

Après sa défaite contre Arthas, Illidan devint complètement fou, s'imaginant qu'il avait remporté la victoire sur le Roi liche tout en se préparant à l'arrivée de Kil'jeaden en Outreterre. Il prépara des armées de gangr'orcs avec le sang maudit de Magthéridon et ordonna aux elfes de Kael'thas de conquérir la ville de Shattrath. Cependant, les elfes de sang qui étaient chargés de détruire Shattrath se retournèrent contre leur maître et se renommèrent les Clairvoyants.

Lorsque la Porte des ténèbres fut réouvert, l'Alliance et la Horde décidèrent de régler le problème de la Légion en envoyant leurs armées et leurs meilleurs champions en Outreterre.

Akama, ayant décidé de détruire son maître, s'allia à Maiev Chantelombre et au Champions de l'alliance et de la Horde en leur ouvrant la porte qui menait au sommet du Temple noir. Illidan les attendait avec impatience et dit à Akama qu'il aurait dû le tuer lui et ses frères Roués. Dans un élan de rage, Akama attaqua Illidan et une bataille sanglante s'en suivit, jusqu'à ce que le chasseur de démons soit battu. Agonisant, Illidan ajouta à Maiev que "Le Chasseur n'est rien sans sa proie" et le Seigneur de l'outreterre mourut.

Il est a noter qu'Illidan a toujour été considéré comme un traître et que sa vie ne rapporta jamais la lumière sur Azeroth. Pourtant il faut admettre que la raison qui permit aux elfes, aux orcs et aux humains de rapporter la bataille du Mont Hyjal est que le gros des renforst qu'attendait Archimonde ne vint jamais, puisqu'Illidan les avait tous massacrés, et parmi eux le seigneur Tichondrius qui les commandait. Ainsi, bien que peu le savent Illidan sauva le monde lors de cette bataille.
Illida

Illidan est également responsable de la naissance de la faction des Réprouvés, de par la fissure dans le trône de glace qu'il provoqua avec l'oeil de Sargeras, qui eut pour effet d'affaiblir les pouvoirs du roi Liche et de donner le champ libre a Sylvanas.

Au final, Illidan fut, pour Azeroth, un mal nécessaire, puisque malgré lui, il la sauva plusieurs fois, à l'instar de son frère jumeau Malfurion.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard