Wikia

Wiki Warcraft

Jarod Chantelombre

Commentaire0
3 765pages sur
ce wiki
Alliance 32
Jarod Chantelombre
Jarod1
Sexe
Mâle
Race
Niveau
88 (Elite)
Classe Guerrier
Affiliation
Occupation Commandant des elfes de la nuit
Localisation
Statut Vivant
Parenté Maiev Chantelombre (Sœur)

Shalasir ou Shalasyr (épouse décédée)

Juste avant que la guerre des Anciens n'éclate, Jarod Chantelombre (ang:Jarod Shadowsong) était parvenu au rang de capitaine de la Garde de Suramar et sa sœur Maiev était l'une des plus anciennes Sœurs d'Elune. N'étant pas issus d'une famille d'origine noble, les Chantelombre ne devaient ces positions prestigieuses qu'à leur pugnacité et leur travail.

Au cours d'une de ses patrouilles sur le territoire des elfes de la nuit, Jarod captura Krasus et mit le dragon déguisé sous les verrous. Un sortilège étrange et extrêmement puissant avait renvoyé Krasus dans le temps à une époque où vivait une version plus jeune de lui. Ce décalage temporel affaiblissait fortement Krasus dès qu'il s'éloignait trop de son jeune double.

Utilisant un sort de persuasion, Krasus réussit à convaincre le capitaine qu'il risquait de mourir avant d'avoir été interrogé. Jarod alla chercher une prêtresse d'Elune dans l'espoir de guérir son prisonnier. Il tomba sur une novice, Tyrande Murmevent, qui consentit à lui venir en aide. Elle ne parvint pas à soigner Krasus de son mal, mais elle utilisa les pouvoirs du dragon pour aider son ami, Malfurion Hurlorage, récemment tombé dans le coma.

Jarod eut bien du mal à cacher sa surprise lorsqu'il vit Cénarius, le demi-dieu de la forêt, apparaître en personne pour ramener l'esprit de Malfurion du Rêve d'émeraude. Malfurion rejoignit son corps et se remit rapidement d'aplomb. Jarod accompagna alors Krasus, Malfurion et Tyrande, ces derniers devant s'entretenir avec le seigneur Kur'talos Crête-du-corbeau, commandant de l'armée des elfes de la nuit, qui combattait la Légion ardente.

Kur'talos, impressionné par le dévouement de Jarod, mit sous son commandement un groupe de vétérans. Jarod et ses soldats étaient chargés de la protection des quatre plus grands magiciens de l'armée des elfes de la nuit : Malfurion et Illidan Hurlorage, le sorcier humain Rhonin et Krasus.

Malfurion et Krasus finirent par déserter l'armée, car ils voulaient partir à la recherche des autres dragons afin de leur demander de leur aide contre la Légion. Ils se lancèrent dans cette quête sans en informer Jarod, ignorant les ordres du seigneur Crête-du-corbeau. Kur'talos ne trouva pas la force de reprocher à Jarod de ne pas avoir empêché les magiciens de partir.

L'efficacité du commandement de Kur'talos finit par contrarier la reine Azshara, qui ordonna au capitaine Varo'then d'éliminer le noble. Son assassinat fut un succès et le seigneur Desdel Oeilétoile devint le nouveau chef des forces des elfes de la nuit.

Malheureusement, Desdel n'avait aucun talent de tacticien. Les démons envahisseurs feignirent la retraite puis déclenchèrent une attaque éclair par les airs. Desdel ne put que contempler avec horreur les démons versant un liquide rouge bouillonnant sur l'armée des elfes de la nuit. Des centaines d'elfes furent blessés, certains mortellement.

Quand Jarod demanda à Desdel quelle action entreprendre, le noble, paniqué, n'eut aucune réponse sensée. Apercevant un groupe de démons volant en direction de Desdel, Jarod essaya de le mettre hors de danger. Mais l'officier s'offusqua des efforts de Jarod et lui ordonna de partir.

Jarod écarta sa monture d'un coup sec juste à temps pour échapper à la mort. Les démons firent basculer leurs récipients et un liquide bouillant se déversa sur Desdel et les soldats qui étaient près de lui. Desdel fut tué en quelques instants.

Après la mort de Desdel, les nobles ne purent s'accorder sur la nouvelle stratégie à prendre. Jarod fut contraint de s'engouffrer dans la brèche. Son talent naturel pour techniques de combat et son charisme le propulsèrent à la tête de l'armée des elfes de la nuit. Les nobles, soulagés d'avoir trouvé un remplaçant si doué, suivirent ses ordres sans se faire prier.

Jarod, modeste, continuait à douter de l'importance de son rôle dans le cours de la guerre et grande fut sa surprise lorsque Cénarius, à la tête d'un groupe de demi-dieux, vint s'agenouiller devant lui au beau milieu des troupes de l'armée des elfes de la nuit. Les demi-dieux acceptaient de combattre sous le commandement de Jarod.

Le capitaine lança alors toutes ses forces dans la bataille et finit par attirer l'attention d'Archimonde, le seigneur démon. Contrarié par l'absence de Malfurion, le gigantesque démon décida alors de passer sa colère sur Jarod. Archimonde, persuadé que la victoire ne pouvait plus échapper à la Légion, prit tout son temps pour anéantir Jarod, le frappant lentement avec sadisme jusqu'à ce que mort s'en suive. Plus Jarod résistait, plus Archimonde prenait un malin plaisir à briser la volonté de fer de l'elfe de la nuit.

Il ne s'était pas rendu compte qu'il était tombé dans un piège. Avant que Jarod n'atteigne le point de non-retour, Malfurion et Illidan Hurlorage parvinrent à combiner leur magie en direction du Puits d'éternité. Tous les démons, y compris Archimonde, hurlèrent de rage tandis qu'ils étaient aspirés au fond du Puits et contraints de retourner dans le Néant Distordu.

La Grande fracture entraîna la naissance d'un nouvel océan et le déferlement des eaux chassa les elfes de la nuit jusqu'au mont Hyjal. Quand les eaux finirent par se retirer, Jarod partit en reconnaissance à la tête d'un groupe d'elfes de la nuit pour trouver un point d'eau potable. Ils découvrirent qu'Illidan venait de créer un second Puits d'éternité et Malfurion leur vint en aide pour capturer Illidan. Jarod confia à Malfurion la responsabilité de décider du châtiment de son frère, qui fut condamné à la réclusion pour l'éternité.

Comme il ne prenait aucun plaisir à commander des soldats, Jarod fut soulagé de voir la guerre prendre fin. Il finit par dissoudre son armée de fortune et continua à servir en tant qu'administrateur pendant un court moment. Mais n'ayant jamais voulu être à la tête de quiconque, il décida de soutenir l'accession au pouvoir de la grande prêtresse d'Elune, Tyrande Murmevent, dont la compassion et la sagesse permettaient d'apaiser les tensions engendrées par la guerre.

Dès que Tyrande mit en place les Sentinelles, la nouvelle armée des elfes de la nuit, Jarod se fondit délibérément dans le décor. Il ne se considérait pas comme un héros et ne souhaitait pas être traité comme tel.

Un jour, il disparut tout simplement avec les quelques biens qui lui appartenaient. Il n'a pas dit où il allait, et d'ailleurs, il ne fit ses adieux à personne. Depuis, plus personne ne l'a jamais revu.

On peut maintenant le retrouver au Mont Hyjal où il avait été fait prisonnier par le Marteau-du-Crépusucule. Libéré par la suite, il rejoint les opposants aux forces du Crépuscule dans le mont, dirigeant à nouveau les elfes de la nuit, ainsi que des demi-dieu.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard