Wikia

Wiki Warcraft

Les Worgens : la Fureur de Goldrinn

Commentaire0
3 722pages sur
ce wiki
Cet article concerne l'histoire des worgens. Pour plus d'informations sur la race en général, consultez : Worgen.

Même si les sauvages Worgens n'ont fait que récemment leur apparition à Gilnéas, leur héritage violent remonte loin dans le passé ancien de Kalimdor.

Après la guerre des Anciens, il y a plus de dix mille ans, des druides commencèrent à pratiquer la métamorphose en une forme instable, ce qui entraîna la fureur du loup ancestral, Goldrinn. Même si ces individus, connus sous le nom de Druides de la meute, disposaient d'un immense pouvoir, ils devinrent également les esclaves de leur propre rage : de féroces créatures animées par un instinct primaire plutôt que par une pensée rationnelle.

Reconnaissant les dangers de cette forme incontrôlée, Malfurion Hurlorage interdit à ses disciples de l'utiliser. Cependant, l'un des druides de Malfurion, Ralaar Croc-de-feu, s'opposa violemment à la décision de son maître. Ralaar avait compris les dangers de la rage de Godrinn, mais il pensait également que c'était la clé de la victoire dans la guerre sauvage qui opposa les elfes de la nuit aux satyres démoniaques.

Travaillant avec Belysra, une prêtresse d'Élune, Ralaar créa un artéfact magique connue sous le nom de Faux d'Élune pour tempérer quelque peu la fureur constante de cette forme. Malheureusement, la faux n'atténua pas la rage de Goldrinn comme prévu. Au lieu de cela, elle transforma Ralaar et ses disciple en Worgen, les premiers en Azeroth, des monstruosités qui n'étaient ni des loups ni des elfes de la nuit.

Au cours de la bataille contre les satyres, ces créatures tuèrent sans distinction ennemis et alliés. Les elfes de la nuit mordus par le troupes de Ralaar contractèrent une terrible malédiction et furent rapidement transformés en worgens eux aussi. Ne voyant pas d'autre solution, Malfurion bannit à contrecœur les worgens dans le Rêve d'émeraude, où ils tombèrent dans un sommeil paisible qui devait durer jusqu'à la fin des temps.

Quand le Fléau se répandit à travers les Royaumes de l'Est quelques millénaires plus tard, l'archimage Arugal réussit à sortir les worgens du Rêve, afin d'utiliser leur férocité contre les morts-vivants. Cependant, ces bêtes sauvages se retournèrent bientôt contre les alliés d'Arugal et commencèrent à propager leur malédiction dans la population humaine dans la forêt des Pins-Argentés.

Finalement, la malédiction commença à frapper les soldats qui combattaient devant le mur de Grisetête, une gigantesque barrière que la nation de Gilnéas avait érigée il y a des années pour se protéger du reste du monde. Quand la malédiction finit par apparaître à Gilnéas, le roi Genn Grisetête retarda sa progression pendant un temps, évitant que la majorité de son peuple ne se transforme en worgen. Mais récemment, la terrible malédiction est revenue avec une nouvelle virulence, menaçant de détruire la nation de l'intérieur.

Pour ajouter aux malheurs de Gilnéas, l'imposant rempart de Grisetête a été pris d'assaut par les Réprouvés. Alors que la nation se rassemble pour repousser les morts-vivants assiégeant ses portes, elle lutte également pour empêcher que les derniers vestiges de son humanité ne disparaissent à jamais.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard