Wikia

Wiki Warcraft

Malfurion Hurlorage

Commentaire0
3 783pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Malfurion Stormrage

Alliance 32
Malfurion Hurlorage
Malfurion
Titre
<Archidruide>
Sexe
Mâle
Race
Classe Druide, Gardien du bosquet, Archidruide
Points de vie
423m
Faction
Alliance
Horde
Occupation Archidruide des Elfes de la Nuit, Archidruide de Havrenuit
Localisation
Statut Vivant
Parenté Tyrande Murmevent (épouse) ; Illidan Hurlorage (frère†)

"Le sommeil a-t-il engourdi mes sens ?"

Malfurion Hurlorage (( Angl.  Malfurion Stormrage) est le frère jumeau d'Illidan Hurlorage. Les deux frères grandirent aux côtés de leur amie Tyrande Murmevent, des millénaires avant la Grande fracture. Malfurion Hurlorage découvrit au cours de ses études plusieurs légendes faisant référence au mystérieux Cénarius. Malfurion avait toujours fait preuve d'une grande vénération pour la nature, même si les autres elfes de la nuit avaient depuis longtemps cessé de s'y intéresser. Il partagea sa découverte avec Illidan Hurlorage et Tyrande Murmevent. Les trois elfes décidèrent qu'il serait amusant de partir à la recherche du demi-dieu disparu, bien qu'au fond d'eux, ils ne croyaient pas beaucoup plus en son existence que le reste de leurs semblables.

Il ne se passa pas longtemps avant que la faune et la flore d'Azeroth n'apportent des nouvelles de ces trois elfes de la nuit aux oreilles de Cénarius. Surpris et intrigué, Cénarius les localisa et inspecta méticuleusement leur cœur. Il vit beaucoup de promesses en Malfurion, promesses qui finirent par le convaincre.

Les rires du trio se transformèrent en silence lorsque Cénarius fit brusquement irruption des fourrés. Il se présenta et proposa de leur enseigner les arts druidiques. Ils acceptèrent avec enthousiasme. Malfurion se révéla un disciple vif et talentueux, tandis que son frère se montra impatient et maladroit. Quant à Tyrande, elle était déjà novice chez les Sœurs d'Elune et avait donc promis de vouer sa vie à la déesse. Seul Malfurion parviendrait finalement à devenir un vrai druide.

HistoireModifier

L'invasion de la Légion ardenteModifier

Malfurion fit des progrès significatifs dans ses études et fut un jour assailli par une vision inquiétante : les Bien-nés faisaient une utilisation immodérée des énergies du Puits d'éternité. Cette vision lui donna 

Malfurion Stormrage

la ferme conviction que la reine Azshara et ses magiciens de la caste supérieure allaient provoquer une catastrophe si personne ne s'interposait. L'elfe de la nuit fit part de ses soucis à Cénarius, qui fut très inquiété par cette nouvelle. Hélas, les elfes de la nuit ne réalisèrent ce qui se passait que trop tard. Les démons surgirent en masse du palais royal et se mirent à massacrer tout ce qui se dressait sur leur chemin. La guerre des Anciens avait commencé.

Illidan se vit rapidement confier des responsabilités à cause de sa maîtrise de la magie des arcanes. Mais même ainsi, son humeur était maussade alors que la guerre progressait. Un jour, il quitta d'un seul coup le camp des elfes de la nuit et s'allia avec la Légion ardente. Il rejoindrait plus tard les défenseurs elfes de la nuit, prétendant qu'il avait eu dès le début pour plan de jouer l'agent double. Quoi qu'il en soit, Malfurion et les autres elfes de la nuit eurent depuis le plus grand mal à ne pas douter de sa loyauté.

Pendant ce temps, Cénarius enseigna tout ce qu'il savait des arts druidiques à Malfurion, puis parti demander l'aide des autres demi-dieux d'Azeroth. Il essaya de les persuader qu'il était de leur responsabilité de sauver Azeroth mais l'idée de travailler de concert était inhabituelle pour eux et Cénarius dut faire de grands efforts afin de les convaincre de passer à l'action.

Le sacrifice d'un pèreModifier

Le chef de l'armée des elfes de la nuit, le capitaine Jarod Chantelombre, accepta volontiers l'aide des demi-dieux, et le cours de la guerre commença à se modifier. Réagissant à cette nouvelle menace terrifiante, la vaste armée démoniaque concentra son offensive sur les demi-dieux, qui furent rapidement submergés. Cénarius fut grièvement blessé avant que Malorne ne parvienne à charger et à repousser les assaillants de son fils de quelques coups de ses gigantesques ramures.

Les elfes de la nuit se jetèrent dans le combat afin de ramener Cénarius, alors inconscient, en lieu sûr. Malorne n'eut pas de mal à retenir les démons, jusqu'à ce qu'Archimonde entre dans la bataille et engage le cerf géant en combat singulier, réussissant à lui rompre le cou. Malfurion, consumé par la rage et le chagrin, invoqua des racines qui sortirent du sol pour enserrer le seigneur démon. Alors que les plantes resserraient leur emprise sur la silhouette massive du démon, Archimonde fut contraint de fuir en se téléportant.

Le TraîtreModifier

Wowscr13
Le vol des dragons d'Ysera aida Cénarius à rentrer dans le Rêve d'émeraude, où les dragons verts prodiguèrent leurs soins pour guérir ses blessures. Au même moment, les elfes de la nuit continuaient à se battre. Malfurion joua un rôle clé en refermant la porte que les Bien-nés avaient ouverte sur le Puits d'éternité, empêchant ainsi Sargeras, le noir titan, de pénétrer sur Azeroth.

Mais l'utilisation intensive de ses énergies magiques au cours de la guerre avait fortement fragilisé le Puits et il ne put résister à la surcharge provoquée par la fermeture de la porte. Le Puits implosa, déclenchant la Grande fracture. L'ancienne Kalimdor se sépara en plusieurs continents et un nouvel océan fut créé. Ces eaux glaciales chassèrent les elfes de la nuit et leurs alliés jusqu'au mont Hyjal avant de se stabiliser.

Les réfugiés, épuisés, se reposèrent et pansèrent leurs plaies. Seul Illidan partit immédiatement en reconnaissance dans la région et repéra rapidement un lac qu'il transforma en nouveau Puits d'éternité. Un groupe d'elfes de la nuit le surprit et il les attaqua. Heureusement, Malfurion arriva quelques instants plus tard et captura son frère.

Illidan prédit qu'un jour les démons reviendraient en Azeroth et que seules la magie des arcanes serait capable de les repousser. Mais Malfurion craignait cette excuse ne cache les véritables intentions d'Illidan : s'abreuver de magie sans penser aux conséquences. Jarod laissa Malfurion fixer le sort de son frère. Jugeant Illidan était trop dangereux et impétueux pour qu'on le laisse en liberté, il décida, avec l'aide de Cénarius, de l'enfermer dans une vaste prison souterraine où il resterait impuissant jusqu'à la fin des temps.

La retraite des elfes de la nuitModifier

Les dragons apprirent qu'un second Puits avait été créé et firent pousser un arbre gigantesque au-dessus afin d'empêcher tout abus de ses énergies magiques. Cet Arbre-monde empêcha le Puits de gagner en puissance et offrit aux elfes de la nuit quantité de présents, y compris l'immortalité. Il faisait aussi le lien entre le Puits et le Rêve d'émeraude, dont l'influence modératrice devait empêcher que l'on abuse des pouvoirs du Puits et empêcher également le Puits de grandir et de devenir plus puissant.

Avec la fin de la guerre, Tyrande et Malfurion travaillèrent de concert. La force de leur amour fut un réconfort constant tout au long du difficile processus visant à rétablir l'ordre dans la civilisation dévastée des elfes de la nuit. Tyrande, désormais grande prêtresse d'Elune et compagne de Malfurion, fut à l'origine de changements importants dans la civilisation des elfes de la nuit. Elle mit en place une nouvelle armée composée uniquement de femmes, les Sentinelles, et décréta qu'elle serait dirigée par les Sœurs d'Elune. La noblesse et la sorcellerie seraient désormais considérées comme les reliques d'un passé honteux et décadent.

Cependant, les Bien-nés refusèrent d'abandonner la pratique de la magie. Après de longues discussions, Tyrande et Malfurion prirent la difficile décision d'envoyer en exil leurs frères rebelles. Dans le sillage du départ des Bien-nés, le reste des elfes de la nuit se retira délibérément du reste du monde. Un voile de brume tomba sur tout le continent, dissimulant sa présence aux marins de passage.

Pendant ce temps, Cénarius vint habiter au pied du mont Hyjal à Reflet-de-Lune et Malfurion continua ses études sous la tutelle du demi-dieu. Un groupe d'hommes elfes de la nuit, pour beaucoup d'anciens membres de la Garde de la Lune, rejoignit Malfurion pour étudier les arts druidiques. Malfurion commença son enseignement puis finit par fonder le Cercle cénarien, l'organisation des druides d'Azeroth. Il gagne bientôt le statut d'archidruide à cause de sa grande connaissance et de son grand pouvoir et le groupe le choisit pour chef. Lui et le reste de ses compagnons passaient le plus clair de leur temps à parcourir le monde d'Azeroth, à méditer dans le Rêve d'émeraude et à réparer les ravages causés par la guerre.

Nouvelle races en KalimdorModifier

Le temps passa et une nouvelle race fit son arrivée sur Azeroth : les orcs, provenant de la planète Draenor. Sous l'influence des démons, leur civilisation était passée d'une société chamanique paisible à une Horde assoiffée de sang. Ils entrèrent en guerre contre humains des Royaumes de l'Est et firent un nombre incalculable de victimes durant la Première et la Deuxième guerre. Toutefois, Cénarius et les elfes de la nuit ne sortirent pas de leur retraite, car ils ne se tenaient pas au courant de ce qui se produisait en dehors de Kalimdor.

La Deuxième guerre se solda par la défaite des orcs et la Horde fut anéantie. Peu avant la Troisième guerre émergea un nouveau chef de guerre orc, dénommé Thrall, qui reforma la Horde et traversa les océans à la tête de son peuple pour fonder un nouveau royaume en Kalimdor. Cette nouvelle Horde ne désirait plus faire la guerre. Les orcs voulaient simplement abandonner le territoire des humains et trouver un endroit où ils pourraient se développer.

L'assassinat d'un demi-dieuModifier

Bien sûr, les orcs ne furent pas accueillis chaleureusement en Kalimdor. Les elfes de la nuit expédièrent des éclaireurs en toute hâte, qui revinrent avec des histoires terrifiantes à propos des atrocités perpétrées par les orcs pendant la Première et la Deuxième guerre. Au même moment, les orcs abattirent un grand nombre d'arbres en Kalimdor, visiblement pour établir un campement de grande envergure. Cénarius, convaincu que les orcs avaient à nouveau des intentions belliqueuses, mena un groupe d'elfes de la nuit et de tréants attaquer un large groupe d'intrus orcs.

Cette nouvelle Horde aurait sûrement été écrasée si des membres de la Légion ardente n'avaient pas remis les pieds récemment sur Azeroth. La Légion n'avait pas oublié la force de Cénarius et elle était déterminée à lui faire mordre la poussière. Sur les conseils du seigneur de l'effroi Tichondrius, Mannoroth, un seigneur des abîmes, versa son sang dans une mare et la corruption qui en résulta fut rapidement détectée par les hommes médecine trolls de la Horde.

Menés par Grom Hurlenfer, les orcs burent les eaux contaminées de cette mare et se réjouirent du retour des pouvoirs octroyés par les démons. Assoiffés de haine et de sang, Grom et ses guerriers partirent se venger de Cénarius et de ses alliés. Les orcs parvinrent ainsi à tuer le demi-dieu. Cet obstacle supprimé, ils continuèrent à corrompre les forêts séculaires.

Le réveil des druidesModifier

Dame Jaina Portvaillant aida Thrall à ramener Grom à la raison et Grom tua Mannoroth, libérant les orcs de leur malédiction démoniaque. Cependant, ce qui était fait était fait, et la corruption gagnait encore du terrain. La Légion commença à envahir les forêts et il ne fallut pas longtemps pour que Tyrande et ses Sentinelles rencontrassent les démons en maraude.

Le retour de la Légion ardente était ce que les elfes de la nuit craignaient le plus. Tyrande et ses guerrières savaient qu'elles auraient besoin de toute l'aide disponible pour vaincre les armées démoniaques. Ces courageuses femmes se frayèrent un chemin jusqu'à la Corne de Cénarius et Tyrande s'en servit pour sortir Malfurion de son hibernation. Il avait parcouru le Rêve pendant un millier d'années.

Tyrande et Malfurion pénétrèrent dans le refuge des saisons pour trouver davantage de druides à réveiller. En chemin, ils tombèrent sur la prison d'Illidan. Tyrande pensa que cette longue peine d'emprisonnement était un châtiment suffisant pour les actes passés. De plus, elle trouvait regrettable de gâcher les capacités d'Illidan alors qu'il pourrait être d'une précieuse aide contre la Légion ardente, comme il l'avait déjà prouvé.

La montée d'une sombre puissanceModifier

Malfurion tenta de la dissuader, mais Tyrande pénétra dans la prison afin de libérer Illidan. Malheureux de cette décision mais incapable de l'arrêter, Malfurion la laissa et parti réveiller le reste des druides. Lorsqu'il retrouva Tyrande, elle lui annonça qu'Illidan avait accepté de combattre la Légion. Hanté par le doute, Malfurion la suivit jusqu'à Gangrebois, où elle avait laissé son jumeau.

Illida
Illidan n'avait pas attendu Tyrande pour agir. Il s'était emparé d'un artefact magique que les démons avaient utilisé pour corrompre Gangrebois : le Crâne de Gul'dan. Et plutôt que de détruire simplement le crâne, Illidan avait absorbé son pouvoir et avait instantanément été changé en démon. Il se servit de ces nouveaux pouvoirs pour anéantir Tichondrius, le seigneur de l'effroi. Quand Malfurion et Tyrande arrivèrent sur les lieux, Illidan leur expliqua que les forêts seraient bientôt guéries maintenant que le crâne avait été détruit. Mais les vaines tentatives de justification du démon ne trompèrent pas les elfes de la nuit horrifiés. Malfurion, qui était toujours en charge du châtiment d'Illidan, renia le démon qui était autrefois son frère et le condamna à l'exil, lui interdisant à jamais de fouler à nouveau les terres des elfes de la nuit.
Illidan black temple

La Bataille du mont HyjalModifier

En chemin vers le mont Hyjal, les elfes de la nuit allièrent leurs forces à celles de Jaina Portvaillant et de la Horde de Thrall. Ensemble, les trois armées retardèrent la progression d'Archimonde, le seigneur démon, assez longtemps pour que Malfurion et les autres druides lui tendent un piège. Lorsqu'enfin Archimonde parvint à atteindre l'arbre et le Puits d'éternité qu'il protégeait , ils infusèrent l'immortalité de leur race, ainsi que les énergies d'une multitude d'esprits elfes de la nuit à l'Arbre-monde.

L'arbre projeta une gigantesque salve d'énergie qui tua instantanément Archimonde. Privées de commandant, les forces de la Légion ardente qui restaient sur Azeroth furent submergées par la puissance combinée des armées de la Horde, des humains et des elfes de la nuit.

Un désir de justiceModifier

Le sacrifice des elfes de la nuit avait sauvé Azeroth, mais ils avaient perdu leur immortalité. Cela n'empêcha pas la Gardienne Maiev Chantelombre restait déterminée à capturer Illidan à nouveau, même si elle devait le payer de sa vie. Elle demanda aux autres Guetteuses de l'accompagner dans sa quête. Elles poursuivirent ainsi Illidan jusqu'au Tombeau de Sargeras.

Mais le démon n'avait pas oublié ses anciennes geôlières. Ayant découvert l'Œil de Sargeras, Illidan se servit du puissant artefact démoniaque sur elles. Il s'enfuit tandis que les Guetteuses furent piégées dans une section du Tombeau se remplissant rapidement d'eau de mer. Seule Maiev parvint à en réchapper et à revenir à son camp de base. Elle envoya un messager auprès de Malfurion pour le prévenir des actions d'Illidan et lui demander son aide.

Tyrande et Malfurion vinrent tous deux à la rescousse de Maiev, puis Malfurion laissa les deux femmes ensembles et parti communier avec la nature meurtrie. Empli de colère et de perplexité, il découvrit Illidan et un groupe de nagas en train de canaliser un sort qui déchirait Norfendre en deux. Il quitta alors la forêt et alla avertir les elfes de la nuit de cette nouvelle catastrophique.

La réunion des frèresModifier

C'est alors que Maiev lui annonça que Tyrande avait été tuée alors qu'elle escortait le prince Kael'thas Haut-soleil et ses elfes de sang. Elle précisa que Tyrande avait été entraînée dans cette situation à cause d'Illidan. Ceci emplit Malfurion de rage et il partit, accompagné de Maiev et des elfes de sang, traquer Illidan et mettre fin à son sort destructeur.

C'est alors que Malfurion apprit deux choses cruciales. La première était qu'Illidan tentait de vaincre un ennemi mutuel : le roi Liche. La deuxième était que Maiev avait menti : il était très probable que Tyrande soit encore vie et qu'elle ait urgemment besoin d'aide.

Illidan se porta volontaire pour porter secours à Tyrande. Après une discussion animée, Malfurion admit que les nagas seraient plus rapides pour rejoindre Tyrande, étant donné qu'elle avait été emportée par les eaux du fleuve Arevass. De plus, il était évident que bien qu'il soit devenu un démon, Illidan était toujours amoureux de Tyrande.

Lorsqu'Illidan revint de sa mission accompagné de Tyrande saine et sauve, Malfurion ne put contenir sa joie. Illidan avait causé beaucoup de ravages et de souffrances, mais il était impossible pour Malfurion de remettre son frère en prison ou de le condamner à mort après ce qu'il venait de faire pour Tyrande. C'est pourquoi Malfurion décida de laisser Illidan en liberté, mais il fit jurer au démon de ne plus jamais mettre en danger les elfes de la nuit.

Illidan ouvrit une porte vers l'Outreterre et Maiev arriva juste au moment où Illidan l'emprunta. Sans la moindre hésitation, Maiev et ses partisanes franchirent également la porte. Malfurion n'avait plus qu'à prier que, dans sa poursuite fanatique d'Illidan, Maiev ne cause pas davantage de catastrophes que le démon lui-même.

Un nouvel Arbre-mondeModifier

Affirmant que l'immortalité des elfes de la nuit pouvait être restaurée, l'archidruide Fandral Forteramure suggéra de faire pousser un second Arbre-monde, bien que les dragons aient refusé de les y assister. Malfurion refusa catégoriquement, arguant que sans la bénédiction des dragons, l'arbre serait une abomination.

Lorsque Malfurion tomba dans un mystérieux coma, Fandral devint le nouveau chef des druides. Son premier acte fut de persuader le reste du Cercle cénarien de faire pousser un second Arbre-monde qu'ils baptisèrent Teldrassil. Contrairement à ce qu'espérait Fandral, le nouvel Arbre-monde n'a pas restauré l'immortalité des elfes.

Un rêve sans finModifier

Tumblr lcd80xfVrv1qag05lo1 500
La cause de l'état de Malfurion est encore indéterminée. Tyrande est celle qui découvrit le corps comateux de Malfurion dans son refuge des saisons à Reflet-de-Lune. Terriblement inquiète, elle convoqua le Cercle cénarien et quelques Sœurs d'Elune. Les druides l'informèrent que lorsque Malfurion avait été vu pour la dernière fois, il était en pleine méditation et qu'aucune trace d'intrus n'avait été découverte en Reflet-de-Lune.

Malgré des investigations poussées, les druides restèrent perplexes. La forme onirique de Malfurion se serait d'une manière ou d'une autre séparée de son corps. Le Cercle cénarien tenta à plusieurs reprises de rappeler son esprit à l'intérieur de son corps, mais en vain. Le Cercle essaya également de le contacter au sein même du Rêve d'émeraude, sans plus de résultats. Enfin, les druides firent appel à Ysera, mais même elle ne put retrouver ou contacter Malfurion. Il semble qu'il se soit égaré dans le Rêve d'émeraude.

Les Sœurs d'Elune ne purent apporter plus de renseignements concernant la situation de Malfurion ou l'existence d'un possible remède. Elles ne purent qu'affirmer que son corps était en parfaite santé. La seule chose qui leur était possible de faire était de placer des enchantements sur son corps afin de le garder en bonne santé pendant son coma.

Le Cercle cénarien a décidé qu'il serait préférable de laisser le corps de Malfurion à l'endroit où il avait été trouvé, dans le refuge des saisons en Reflet-de-Lune. Tout le monde est d'accord pour penser qu'ainsi, l'esprit de Malfurion aura plus de chances de retrouver son corps. En outre, Reflet-de-Lune est un lieu plus propice à la magie druidique qu'une grande cité comme Darnassus.

Tyrande-whisperwind-large

tyrande et malfurion

En tant que souveraine des elfes de la nuit, Tyrande passe la plus grande partie de son temps à Darnassus. Néanmoins, elle va secrètement en Reflet-de-Lune pour rendre de temps en temps visite à Malfurion. Le Cercle cénarien et plusieurs prêtresses d'Elune surveillent son corps, mais celui-ci ne donne aucun signe d'amélioration. La mystérieuse condition de Malfurion est un secret pour la plupart des gens, à part pour les personnes les plus haut placées des Sœurs d'Elune et du Cercle cénarien. Toutefois, il y a de grandes interrogations à propos de cette absence prolongée et remarquée de la vie publique. Cependant, Eranikus le chef des dragons du cauchemar cherchaient le corps de Malfurion pour le détruire et tuer Malfurion. Rémulos, le fils de Cénarius qui surveille à présent Reflet de Lune a caché le corps de Malfurion en lieux sur. L'esprit de Malfurion est alors apparu à Rémulos lui expliquant qu'il était dans le Reve d'Emeraude en train d'affronter le Cauchemar Réptilien aux cotés de Cénarius et Yséra et qu'ils sera bientot de retour. Malfurion expliqua alors ce qui se passait à Ahn Qiraj et ce qu'il fallait faire, c'est à dire tuer les 4 dragons du cauchemar pour appeler Eranikus à Reflet de Lune. Une bataille s'en suivit qui opposait les forces de Rémulos et de Tyrande contre le cauchemar et Eranikus. Tyrande, en faisant appel à la force d'Elune a décorrompu Eranikus qui s'est excusé des dégats qu'il a causé et a donné la clé d'Ahn qiraj aux mortels afin de pouvoir l'ouvrir. Depuis, on n'entend plus parler de Malfurion mais on sait qu'il fera son retour dans Cataclysm où il tentera de détruire Ragnaros qui a pénétré dans le Mont Hyjal.

(encyclopédie de Warcraft par Blizzard)

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard