Wikia

Wiki Warcraft

Ner'zhul

Commentaires5
3 727pages sur
ce wiki
Cet article traîte de la vie de Ner'zhul en tant qu'orc. Pour le reste de sa vie après sa transformation par Kil'jaeden, voir roi-liche.
Neutre 32
Ner'zhul
420px-Ner'zhul Orc TCG
Titre(s)
<Chef de Guerre de Draenor>
Sexe
Mâle
Race
Classe Chaman
Affiliation
Occupation Roi-liche, Chef de Guerre de Draenor, Chef et chaman du Clan Ombrelune (auparavant)
Localisation
Statut Décédé absorbé par Arthas
Parenté Rulkan (compagne)

Le vieux chaman Ner'zhul était le Chef de Guerre des clans de Draenor qui n'avaient pas été capturés après la destruction de la Porte des ténèbres en Azeroth. Sans le savoir, il signa un pacte de sang avec Kil'jaeden; un pacte qui mettrait les orcs au service de la Légion Ardente. Après la Deuxième guerre, il ouvrit plusieurs portails depuis Draenor dans le but d'échapper à la Légion, mais il fut immédiatement capturé par Kil'jaeden. Son corps fut détruit et son esprit transformé en un être fantomatique, le Roi-liche, qui fut envoyé sur Azeroth afin de créer le Fléau.



L'avènement de la Horde Modifier

Ner zhul2

Ner'zhul dans la cinématique de Warcraft II

Ner'zhul était le dirigeant et chaman vénérable du Clan Ombrelune et l'une des personnalités les plus importantes de la société orc. Il était admiré et respecté pour sa connexion avec les esprits, et était ce qui se rapprochait le plus d'un dirigeant pour les orcs avant la création de la Horde. Cependant, à l'intérieur, Ner'zhul désirait un pouvoir qu'il ne possédait pas...

Un jour, Ner'zhul fut contacté par l'esprit de sa compagne décédée, Rulkan (avec qui il correspondait régulièrement), qui l'avertit du danger que représentaient les draeneï, qui se préparaient à détruire les orcs. Après plusieurs lunes, elle le présenta à Kil'jaeden, qui lui raconta la perfidie des draeneï. Bien qu'il fut ravi d'aider son peuple (et de recevoir le pouvoir et le respect qu'il désirait), il ne comprenait pas pourquoi les ancêtres ne voulaient plus lui parler, et pourquoi les esprits se faisaient plus distants.

Ner'zhul réussit à convaincre les autres clans d'attaquer des villages draeneï, prétendument par ordre de leurs ancêtres, mais en voyant de plus en plus de draeneï, Ner'zhul fut perplexe. Mis à part ses cornes, vêtements et sa couleur de peau, Kil'jaeden ressemblait beaucoup aux draeneï et avait pour Velen une haine farouche indigne d'un être divin. Cherchant des réponses, il tenta de communiquer avec les esprits d'Oshu'gun, la "Montagne des esprits". Il fut horrifié de voir que les ancêtres le voyait comme un monstre, et la vraie Rulkan lui révéla la vérité: Kil'jaeden le manipulait depuis le début.

Ner'zhul finit par défier l'autorité de son maître démon mais Gul'dan, son apprenti, était de son coté, et, avide de pouvoir, informa Kil'jaeden de la trahison du chaman. Kil'jaeden le récompensa en lui donnant la position de Ner'zhul, alors que Ner'zhul fut relégué à une position symbolique, sans aucuns pouvoirs. Kil'jaeden força Ner'zhul à voir les orcs s'enfoncer dans la furie sanguinaire et la magie des démonistes. Il n'avait aucun moyen d'empêcher la montée du Conseil des Ombres, ayant la connaissance de tous leurs secrets mais incapable de les révéler.

M
Nerzhul
ais Gul'dan devint négligent. Pensant que Ner'zhul ne pouvait plus rien faire, il laissa son ancien maître accéder à tous les documents du Conseil des Ombres, et c'est comme cela qu'il découvrit que Kil'jaeden comptait faire boire aux orcs le sang de Mannoroth. À cause de sa position inutile et de l'influence néfaste de Gul'dan, aucun chef de clan ne l'écouterait sauf un.

Grâce aux conseils anonymes de Ner'zhul, Durotan du Clan Loup-de-Givre interdit à son clan de boire le sang de Mannoroth, et les sauva de la corruption. Durotan et sa compagne Draka était les seuls à connaître la source de ces renseignements, un secrets qui mourra avec eux des années plus tard.

Au-delà de la Porte des Ténèbres Modifier

Nerzhul.bt

Ner'zhul dans la bande-annonce du Temple Noir

Après la défaite de la Horde lors de la Deuxième guerre, l'Alliance de Lordaeron repoussa la Horde jusque dans les Terres Foudroyées et détruisirent la Porte des ténèbres. Sur Draenor, Ner'zhul fut touché par l'explosion de la porte et fut gravement blessé. Pendant deux ans, alors qu'il se rétablissait, les clans de Draenor s'entretuèrent jusqu'à ce que Teron Fielsang mette au point un plan pour ouvrir de nouveaux portails et trouver de nouveaux mondes à conquérir pour la Horde. Teron rencontra Ner'zhul et lui demanda de diriger la Horde à nouveau. Étant rétabli depuis un moment, Ner'zhul avait isolé son clan dans la Vallée d'Ombrelune où il eut des visions de la mort. Il s'était même peint un crâne blanc sur le visage. Lorsque Fielsang, un mort-vivant, lui rendit visite, Ner'zhul ne fut pas surpris et finit par accepter le plan de Fielsang d'ouvrir d'autres portails. Dans ce but, il partit à la recherche de plusieurs artéfacts magiques sur Azeroth: le Crâne de Gul'dan, le Livre de Medivh, le sceptre de Sargeras et l'Œil de Dalaran.

Après avoir acquis le premier artéfact, le crâne de Gul'dan, celui-ci commença à influencer le vieux chaman. Son apprenti rebelle lui parlait depuis ses restes. Ner'zhul devint de plus en plus intéressé par son propre pouvoir au détriment du bien de la Horde.

Une fois les autres artéfacts récupérés, il tenta d'ouvrir plusieurs portails dans Draenor. Sentant la vague de pouvoir qui lui venait lorsqu'il contrôlait la magie de Draenor, Ner'zhul arrêta de se préoccuper du bien-être de la Horde et ordonna à ses partisans de s'enfuir et d'abandonner le reste de la Horde. Obris, un de ses serviteurs, protesta contre ce choix, et le chaman le balaya hors de son chemin en réponse. Envahi par une puissance dont il ne pouvait que rêver jusque là, Ner'zhul succomba à son avidité et tout ce qui lui restait d'honneur et d'altruisme s'évanouit lorsqu'il s'enfuit avec ses partisans. Les extraordinaires énergies des portes commencèrent à déchirer les fondations même de Draenor. Les mers en feu se soulevèrent et vinrent brûler les paysages en ruine alors que ce monde finit par être consumé dans une formidable explosion apocalyptique, devenant ainsi ce que l'on connait aujourd'hui sous le nom d'Outreterre.

La naissance du roi-liche Modifier

Mais au lieu d'un monde nouveau, c'est dans les griffes de Kil'Jaeden que fut précipité Ner'zhul, et le puissant sorcier érédar arracha son corps, lambeau par lambeau, prenant soin de maintenir son essence vivante tout au long de sa lente agonie afin de lui faire comprendre le prix du pacte de sang qui le liait à la Légion Ardente. Kil'Jaeden informa Ner'zhul qu'il avait une mission parfaite pour celui-ci et qu'il serait l'avant-garde qui ouvrirait le chemin pour le retour fracassant de la Légion Ardente sur Azeroth.

L'esprit de Ner'zhul fut placé à l'intérieur d'un bloc de glace solide comme un diamant spécialement conçu à cet effet, glace qui avait été récoltée aux confins du Néant distordu. Perverti par les pouvoirs chaotiques du démon, Ner'zhul devint un être spectral aux pouvoirs insoupçonnés. C'est à ce moment-là que l'orc connu sous le nom de Ner'zhul disparut pour toujours et que naquit le roi-liche.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard