Wikia

Wiki Warcraft

Orc

Commentaires11
3 385pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Orcs

Races jouables dans World of Warcraft
Alliance 15 Bc icon Draeneï · Elfe de la nuit · Gnome · Humain · Nain · Cata Worgen

Alliance 15/Horde 15 Mop-Logo-Small Pandaren

Horde 15 Bc icon Elfe de sang · Cata Gobelin · Mort-vivant · Orc · Tauren · Troll


Horde 32 Orc
Orc
FactionHorde
Classe(s)Moine, Chasseur, Voleur, Guerrier, Démoniste, Mage, Chaman, Chevalier de la Mort
CapitaleOrgrimmar, Durotar
Chef(s) principal(s)IconSmall Garrosh Garrosh Hurlenfer
  • IconSmall Vol'jin vol'jin (Nouveau chef de la Horde depuis la 5.4)
MontureLoup
Langue(s) principale(s)Orc
Zone de départDurotar
Organisation(s)Voltigeurs Chanteguerre
  • Clan Loup-de-givre
  • Les orcs sont de grands et très puissant guerriers vouant un véritable culte envers l'honneur le combat et la justice. Ils sont de grande taille (environ 2.10m) pour 198kg, ils ont la peau verte et ont des crocs sur la mâchoire inférieure. Contrairement aux autres races de la Horde, les orcs ne sont pas natifs d’Azeroth. À l’origine, ils vivaient au sein de clans chamaniques, sur le monde luxuriant de Draenor. Ils ont abandonné leur culture pacifique suite à leur corruption par le Seigneur Mannoroth. Quand Kil’jaeden, un seigneur démon de la Légion ardente, emprisonna Mannoroth, il les forçà à se mettre à son service afin d’en faire le bras armé de sa vengeance contre les draeneï, exilés du monde d’origine de Kil’jaeden.

    Histoire Modifier

    World-of-warcraft---l-ascension-de-la-horde-247494-250-400
    AkaitoshionkigaroAjoutée par Akaitoshionkigaro


    Manipulés par le démon, de nombreux chefs orcs burent le sang d’un seigneur des abîmes de la Légion ardente, Mannoroth le Destructeur. Cet acte impie accrut le pouvoir des orcs, mais le prix à payer était très lourd : ils étaient désormais les esclaves de la Légion. Les orcs infectés étaient exposés en permanence à l’énergie gangrenée et ils virent leur peau brune virer à un vert maladif ; en outre, la magie gangrenée dont ils usèrent provoqua la lente dégénérescence de leurs terres ancestrales.

    Comme Kil’jaeden l’avait escompté, les orcs décimèrent l’essentiel de la population draeneï. Kil’jaeden était désormais prêt à tester l’efficacité des orcs contre un autre de ses vieux ennemis… Plusieurs millénaires auparavant, les démons avaient échoué dans leur tentative d’invasion d’Azeroth ; mais cette fois, les orcs allaient se battre à la place de la Légion. Medivh, un archimage humain corrompu, s’entendit à cette fin avec le démoniste orc Gul’dan. Ensemble, ils érigèrent la Porte des ténèbres afin de permettre aux orcs de débarquer en Azeroth.

    Une fois à pied d’œuvre, les orcs écrasèrent par surprise le royaume humain de Hurlevent. La puissante armée orque, portant le grand nom de Horde, poussa alors son avantage dans le nord des royaumes de l’Est, et l’on crut un moment sa victoire inéluctable. Mais finalement, les luttes intestines précipitèrent la défaite de la Horde et les prisonniers furent placés dans des camps d’internement. Un jeune esclave nommé Thrall parvint à s’évader et rallia l’armée de libération orque dirigée par le chef de guerre Orgrim Marteau-du-destin. Quand ce dernier périt au combat, Thrall devint le nouveau chef de guerre de la Horde, héritant au passage de l’arme ayant donné son nom à son illustre prédécesseur.

    Thrall guida par la suite son peuple à travers l’océan, jusqu’au lointain continent de Kalimdor. Dans les forêts d’Orneval, le jeune chef de guerre et son mentor, Grommash Hurlenfer, affrontèrent Mannoroth. En dernière instance, Grom donna sa vie pour vaincre le seigneur des abîmes et mettre un terme définitif à la malédiction du sang qui frappait les orcs. Ce fut l’aube d’une ère nouvelle pour les orcs : la guerre ayant cessé de diriger leurs vies, ils s’établirent dans une région de la côte orientale de Kalimdor, que Thrall baptisa Durotar.

    Des années plus tard, à la tête de nombreuses troupes, le chef de guerre retourna sur les vestiges de Draenor que l'on nommait désormais Outreterre, afin de contenir un nouvel assaut de la Légion ardente. C'est là que Thrall rencontra Garrosh, le propre fils de Grom Hurlenfer, qu'il convainquit de rallier la Horde et de venir en Azeroth en tant que conseiller. Garrosh occupa le poste de commandant en chef lors des combats contre le roi-liche en Norfendre, et se rendit très populaire en raison de son tempérament fougueux.

    Thrall n’était pas seulement chef de la Horde, mais également un chaman réputé entretenant un lien étroit avec les éléments. Lorsqu'il remarqua de profonds bouleversements au sein des esprits élémentaires, il comprit d'emblée qu'il lui fallait renoncer à son titre de chef de guerre pour enquêter avant qu'Azeroth ne sombre dans le chaos. Confronté à un choix difficile, Thrall vit dans Garrosh son successeur naturel en tant que chef de guerre. Une décision contestable, dans la mesure où le jeune Hurlenfer est aussi belliqueux que son prédécesseur s'était montré diplomate... Le trône de Hurlevent étant occupé par un roi Varian Wrynn tout aussi avide et ambitieux d'en découdre, les orcs auront plus que jamais besoin de leur force légendaire pour vaincre leurs ennemies de toujours, les humains de l'alliance.

    Généralité Modifier

    Lieu de départ : DurotarModifier

    Sans-titre Durotar
    Naiko IIIAjoutée par Naiko III

    Les terres arides et désertiques de Durotar abritent certaines des créatures les plus redoutables d’Azeroth. Le voyageur insouciant peut succomber aux attaques d’un scorpide venimeux, d’un crocilisque affamé ou d’un huran en colère. Thrall a choisi cette région inhospitalière suite à la Troisième guerre, afin que les orcs expient leurs erreurs passées. La région doit son nom au père de Thrall, Durotan, ancien chef du clan Loup-de-givre. Suite au cataclysme, de nombreux villages orcs ont été inondés ou détruits, et les soldats de Guet-du-Nord, postés au donjon de Tiragarde, font preuve d’une agressivité inédite. Tandis que les relations s’enveniment entre Alliance et Horde, les orcs doivent impérativement contenir ces menaces. Il en va de la survie de leur peuple.

    Un Orc Chaman
    un chaman orc
    SasoriiAjoutée par Sasorii

    Capitale : OrgrimmarModifier

    12860
    Ancien Orgrimmar dirigé par Thrall
    Naiko IIIAjoutée par Naiko III
    304240-6
    Le nouvel Orgrimmar dirigé par Garrosh
    Naiko IIIAjoutée par Naiko III
    Devant son nom à l’ancien chef de guerre de la Horde, Orgrim Marteau-du-destin, la capitale fut érigée rapidement lors de l’installation des orcs à Durotar. Garrosh Hurlenfer a récemment apporté de nombreuses modifications architecturales à la cité, et aujourd’hui, la forteresse d’Orgrimmar figure parmi les plus imposantes d’Azeroth. Des tours métalliques hérissées de pointes jalonnent les rues de la capitale, et partout l’on voit flotter la bannière rouge et noire de la Horde.

    La plupart des races vivent chacune dans un quartier distinct : taurens dans la Vallée de la Sagesse, trolls dans la Vallée des Esprits. Fort Grommash domine tous les autres édifices, ce qui permet à Garrosh Hurlenfer de surveiller son peuple de près.

    Ss44
    VarostraAjoutée par Varostra

    Monture raciale : LoupsModifier

    Aux temps anciens, les orcs ont domestiqué les loups de Draenor, à la fois fort, imposants et rapides. Ces grands canidés sont devenus les fidèles compagnons des orcs, mais aussi leurs montures favorites. D’un caractère intrépide, le loup se montre parfaitement à l’aise quand il s’agit de traquer une proie de grande taille. Quand les orcs, devenus corromptus par le démon, entreprirent d’envahir Azeroth, ils sélectionnèrent les sujets les plus endurants et les plus massifs, aptes à porter un guerrier en armure lourde. Le loup redoutable demeure la monture d’élection des combattants orcs. On peut en acheter un chez les éleveurs d’Orgrimmar, dans la Vallée de l’Honneur.

    Dirigeant : Garrosh Hurlenfer, chef de guerre de la HordeModifier

    GarroshCataclysm
    Naiko IIIAjoutée par Naiko III

    Garrosh a grandi sur Draenor dans l’ombre de son père, le redoutable guerrier Grommash Hurlenfer. En tant que chef du clan Chanteguerre, Grom fut le tout premier chef orc à boire le sang de Mannoroth, qui soumit sa race à la volonté de la Légion ardente. Peu avant cet évènement, Garrosh comptait parmi les rares orcs à avoir contracté la fièvre rouge. Les malades avaient été consignés en quarantaine à Nagrand, une région éloignée qui leur permit d’échapper à la corruption démoniaque. Le jeune Hurlenfer eut longtemps honte de son père… jusqu’à sa rencontre avec Thrall, qui lui apprit la rédemption héroïque de Grom. Depuis lors, Garrosh s’est montré digne de son glorieux géniteur, s’illustrant notamment en tant que commandant en Norfendre. Dirigeant de main de maître la progression de la Horde dans la Toundra boréenne, il sut gagner le cœur de son peuple. Intransigeant et fier à l’extrême, Hurlenfer compte restaurer la gloire de la nation orque quel qu’en soit le coût.


    Traits raciauxModifier

    Fureur sanguinaire
    Les orcs peuvent entrer dans une rage temporaire qui augmente leur puissance d’attaque de 20%
    Robustesse - passif
    Aguerris par la nature, les orcs se remettent plus facilement des effets d’étourdissement que les autres races et leurs endurance est naturellement augmenté de 10%
    Commandement - passif
    Les orcs se débrouillent bien avec les familiers, qui bénéficient d’un bonus aux dégâts ingligés quand ils sont sous les ordres de leur maître orc
    Spécialisation haches - passif
    La hache à une ou deux mains, les masses et les armes de pugilats sont les armes favorites des orcs, qui bénéficient d’un bonus de 8% quand ils en utilisent

    Classes disponibles Modifier

    Modele3d orc h

    Wikis de Wikia à la une

    Wiki au hasard