Wikia

Wiki Warcraft

Othmar Garithos

Commentaires2
3 390pages sur
ce wiki
Alliance 32
Othmar Garithos
Garithos
Titre(s)
<Connétable>
Sexe
Mâle
Race
Classe Chevalier noir
Affiliation
Alliance de Lordaeron, Royaume de Lordaeron, forces de Detheroc (contre sa volonté)
Occupation Chef des survivants de Lordaeron
Localisation
Inconnue
Statut Décédé
Parenté Baron Garithos (père)

"Nous avons une guerre sur les bras, et vous partez en pique-nique ! Mettez-moi ça en rang et au trot !"


WC3RoC logo 16x32 Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.
Le connétable Othmar Garithos était le chef des survivants du royaume de Lordaeron après sa destruction pendant la Troisième Guerre, et dans les faits le chef des forces de l'Alliance en Lordaeron. Même dans les situations les plus dures, il continuait à traiter tous les non-humains avec mépris, bien qu'il coopéra avec les morts-vivants qui deviendraient les Réprouvés.

Biographie Modifier

Deuxième guerre Modifier

Othmar Garithos était le fils unique d'un baron qui régnait sur une région aux frontières de Quel'Thalas. Tandis que son père régnait depuis Noirbois, une ville située sur les rives du lac du même nom, Garithos rejoignit l'armée en tant que chevalier durant la Deuxième guerre, où il participa aux combats en Quel'Thalas dans le but de protéger le foyer des hauts-elfes contre l'invasion des orcs.

Pendant son séjour en Quel'Thalas, un petit groupe d'orcs se sépara du gros des troupes d'invasion de leur armée et réduisit sa ville natale en cendres, tuant tous ses habitants malgré la valeureuse défense mobilisée par son seigneur. La famille d'Othmar périt en accomplissant son devoir : protéger la demeure et la vie de leurs sujets. Il rejeta la responsabilité de la perte de sa ville et de sa famille sur les elfes, pensant que ces derniers avaient détourné les forces de l'Alliance de leur véritable devoir : la protection exclusive des humains. Après la mort de son père, Garithos hérita de son titre et poursuivit sa carrière au sein des armées de Lordaeron.[1]

Troisième guerre Modifier

À l'époque où le Fléau s'abattit sur Lordaeron, il avait atteint le rang de connétable et était devenu l'officier militaire le plus haut gradé parmi ceux qui étaient toujours en vie, promu qu'il avait été, non pas nécessairement grâce à ses talents, mais davantage grâce à la réputation et au titre de son père. Coupé de la chaîne de commandement, Garithos rassembla une petite armée de volontaires et de conscrits civils, puis leur confia la mission dont, selon ses convictions, l'Alliance aurait toujours dû s'acquitter : la préservation de l'humanité par-dessus tout. Malgré la nature improvisée de ses troupes, d'autres états le reconnurent comme le dernier héritier du gouvernement de Lordaeron et, à n'en pas douter, comme le seigneur de guerre le plus puissant de la région. En tant que tel, les officiels des états non-humains limitrophes, tels que Forgefer et Quel'Thalas, lui envoyèrent de l'aide, ignorants de sa politique d’intolérance vis-à-vis des autres races.[1]

Lorsque Kael'thas et son peuple se portèrent volontaires pour combattre les forces du Fléau présentes dans la région, aux côtés des forces résistantes de l'Alliance, ils rencontrèrent une suspicion et une hostilité croissante. Garithos confia aux elfes de sang des missions de plus en plus difficiles, si bien que Kael'Thas fut obligé d'accepter l'aide de dame Vashj et de ses nagas. Néanmoins, Garithos finit par apprendre que Kael'thas s'était associé aux nagas et l'accusa, lui et son peuple, de trahison. Il emprisonna les malheureux soldats elfes de sang dans le donjon de Dalaran et les condamna à mort. [2][3]

Les nagas libérèrent les elfes de sang, et Garithos ne parvint pas à les empêcher de s'échapper vers l'Outreterre. Lui et ses hommes tombèrent plus tard sous le contrôle mental du nathrezim Detheroc qui les utilisa pour consolider son emprise sur les Maleterres. Ils n'en furent libérés que lorsque Sylvanas Coursevent, Varimathras et les Réprouvés à leurs ordres tuèrent le démon qui les contrôlait. Garithos accepta de former une alliance avec les réprouvés afin de récupérer la capitale des mains des morts-vivants. Une fois la ville capturée et Balnazzar (en apparence) tué, Garithos ordonna aux réprouvés de quitter ses terres, mais Sylvanas ordonna à Varimathras de le tuer, maintenant qu'il n'étais plus utile. Varimathras le fit avec joie, et son corps fut dévoré quelques moments plus tard par des goules.

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Demandez aux CDev
  2. L'encyclopédie Warcraft/Elfes de sang
  3. Warcraft III: The Frozen Throne : Campagne de l'Alliance, Chapitre 2 : Un pacte sombre

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard