Wikia

Wiki Warcraft

Porte-cendres corrompue

Commentaire0
3 759pages sur
ce wiki
Porte-cendres corrompue
Lié quand équipé
Deux mains Epée
Dégâts : 259 - 389 Vitesse : 3.60
(90.0 dégâts par seconde)
-25 Endurance
Durabilité 120 / 120
Niveau 60 requis
Equipé : Inflige la Volonté du Porte-centres.
Equipé : Augmentes les chances de porter un coup critique de 2%.
Equipé : Augmente les chances de toucher de 1%.
Chances quand touché : 185-216 à la cible.
"L'épée du Généralissime Ecarlate."

La Porte-cendres corrompue est une épée à deux mains épique. Avant, elle appartenait à Alexandros Mograine, l’un des Quatre Cavaliers de Naxxramas mais Darion Mograine en pris possession plus tard.

Histoire Modifier

Pendant la bataille qui confrontait les Orcs aux Humains devant le Pic Rochenoire, un sorcier orc avait en sa possession une sphère étrange. Après avoir tué le sorcier, le Généralissime Mograine étudia l'orbe, lorsqu'il voulait la toucher son bras devenait aussi noir que l'orbe elle-même. Il la fit voir à ses lieutenant et leur dit : "Et si nous la purifions. Elle pourrait être une arme de grande valeur contre le Fléau qui s'étend au nord de Lordaeron." Ainsi ils la purifièrent et le Généralissime Mograine l'emmena a la grande cité de Forgefer où il demanda a son Roi (Magni Barbe-de-Bronze) de créer une arme puissante et d'y insérer la sphère. L'arme fût crée et elle fût appelé : Porte-Cendres. La Porte-cendres était une épée mythique, forgée par Magni Barbe-de-bronze pour le commandant de la main d'argent, le Généralissime Mograine. Les soldats de la Main d'argent donnèrent à l'épée le même surnom que celui à qui elle était destinée : Porte-cendres. Ce surnom avait été trouvé par les hommes de la Main d'argent à leur commandant pour illustrer le fait qu'il combattait avec tant de rage que, à la fin d'une bataille, il ne restait que de la cendre de ses ennemis. A la mort du Généralissime, on crut l'épée perdue. Rien ne serait plus faux.

Naxxramas Modifier

L'épée est toujours bien localisée, plus précisément dans les mains de son propriétaire historique : Mograine. Il n'est pas mort, ou plutôt il n'est pas enterré. En effet, la trahison de son fils a eu pour effet de transformer le Porte-cendres en Chevalier de la Mort à la solde de Kel'Thuzad. On peut le trouver dans Naxxramas au côté de trois autres chevaliers. On les appelle les Quatre Cavaliers et ce combat est l'un des plus durs de l'instance. L'un des drops possibles de ce combat était la Porte-cendre corrompue. La Porte-cendres corrompue fut ensuite récupérée par le fils de Mograine, Darion Mograine.


Le Monastère ÉcarlateModifier

L'un des effets de l'épée était d'infliger la "Volonté du Porte-cendres" à celui qui l'équipe. Cet effet rend temporairement haï envers l'Aube d'Argent et amical avec les ennemis du Monastère Écarlate. Visiter la cathédrale du Monastère est d'ailleurs particulièrement intéressant. Tous les ennemis de la zone seront amicaux, et se mettront à genou devant le détenteur de la Porte-Cendres. Le Commandeur Écarlate Mograine, le fils du Généralissime, qui dirige le Monastère, fait de même, quoiqu'avec des résultats différents. En effet, lorsque le joueur lui adresse la parole, le fantôme du Généralissime apparait et le dialogue suivant s'ensuit:

Note: la traduction ci-dessus est approximative et probablement différente de la version officielle.

Commandant écarlate Mograine dit: Vous portez la lame de mon père, Pseudo. Mes soldats sont à vos ordres, monseigneur. Commandez-les... Menez-les au combat... Les impurs doivent être lavés de leur corruption.

Généralissime Mograine dit: Renaud
Commandant écarlate Mograine dit: Père... mais... comment?
Généralissime Mograine dit: Pensiez-vous que votre trahison resterait impunie? Masqué par vos mensonges sur mon trépas? Sang de mon sang, la lame a ressenti votre cruauté bien après que mon cœur a cessé de battre. Dans la mort, j'ai su ce que vous aviez fait. Mais désormais, les chaînes de Kel'Thuzad ne me retiennent plus. Je viens servir la justice. JE SUIS PORTE-CENDRES.
Commandant écarlate Mograine dit: Pardonnez-moi, père! Je vous en supplie...

Le Porte-cendres frappe son traitre de fils dans un éclair de lumière, qui meurt instantanément.

Généralissime Mograine dit: Vous êtes pardonné...

La Porte-cendresModifier

Il était ensuite possible d'aller voir le Grand Inquisiteur Fairbanks caché dans la cathédrale. Il révèlera aux joueurs l'histoire exacte de l'épée et de la trahison.

Fairbanks : Vous ne savez rien ! L'épée que vous portez fut appelée du nom de son porteur.
Joueur : Vous voulez dire Mograine ?
Fairbanks : Oui, le Grand Croisé Mograine ... Le créateur de la Croisade Ecarlate, un chevalier qui possédait droiture et grâce ! Il fut trahi par son propre fils à Stratholme et tué par l'armée de Kel'Thuzad. Ainsi je suis venu ici.
Joueur : De quoi parlez-vous ?
Fairbanks : La Croisade Ecarlate fut créée par le Grand Croisé Mograine, l'Inquisiteur Isilien et le Commandant Abendis. C'était une équipe juste. A cette époque, il n'y avait pas les insanités et la crédulité dont vous avez été témoin ! Du moins, avant que le soi-disant commandant sombre lentement dans la corruption.
Joueur : Je ne comprends toujours pas !
Fairbanks : Le Grand Croisé était la pièce maîtresse de la Croisade. Les gens l'appelaient le Porte-Cendres en honneur des ses faits d'armes contre les armées du Roi Liche. Mograine alla souvent au combat avec seulement son épée et sa foi détruisait les armées non vivantes à lui seul ! Vous ne comprenez toujours pas ? Même la mort le craignait ! Son seul nom était suffisant pour faire fuir les armées ennemies !
Joueur : Etonnante histoire ! Mais comment est-il mort ?
Fairbanks : Il n'y a qu'une seule histoire possible pour la mort d'un tel héros. Une tragédie irréversible ! C'est tout ! Le soi-disant commandant, son propre fils, passa un sombre pacte avec Kel'Thuzad. Finalement, le père fut abattu par les l'armée non vivante qui l'attendaient ! S'il n'y avait eu la trahison du plus fidèle de tous, cette tragédie ce ne serait pas produite !
Joueur : Alors cette personne est ... ?
Fairbanks : Oui, le fils du Grand Croisé lui-même. Ce fils et le commandant ne font qu'une seule et même personne !
Joueur : Comment savez-vous cela ?
Fairbanks (soulève sa chemise et montre ses blessures): Oui ! J'étais là ! J'étais le conseiller en lequel le Grand Croisé avait le plus confiance ! Et pourtant, je crois toujours que cette tragédie est de ma faute ! Pourriez-vous croire que des milliers de morts-vivants se tapissaient dans l'ombre ?
Joueur : Des milliers ? Pour une seule personne ?
Fairbanks : Bien sur, si cette personne est le Porte-cendres, idiot ! Alors que le Fléau nous encerclait, Mograine dégaina son épée ... et son fils s'enfuit de la scène. Le Fléau nous attaqua avec une incroyable férocité, mais ...
Joueur : Mais quoi ? Que s'est-il passé?
Fairbanks : Même des milliers ne furent pas assez pour tuer Mograine ! Des milliers attaquèrent, mais tous tombèrent devant sa puissance ! Face à la puissance de la Lumière. Ils tombaient au moment même où ils attaquaient! Dans le chaos de la bataille, j'ai remarqué que le fils de Mograine se tenait à une petite distance et observait ! Je lui ai crié: "Renault, vite ! Tu dois aider ton père !"
Joueur : Et il l'à aidé?
Fairbanks : Non ! Il est juste resté là à regarder alors que les vagues interminables de l'essaim nous attaquaient. A ce moment, je quittais la bataille ! Je suis tombé et j'ai perdu connaissance ! Le Fléau aurait pu me tuer facilement, mais ils focalisaient leurs attaques sur le Grand Croisé!
Joueur : Continuez !
Fairbanks : Je n'ai eu d'autre choix que de faire le mort en-dessous des piles de morts vivants abattus! Tout ce que je pouvais entendre ou sentir sous les tas de cadavres était la complète obscurité et le son de la bataille! Le bruit des épées qui s'entrechoquent, les dents qui grincent, quelque chose d'écrasé! Que des bruits horribles. Puis après un certain temps, un silence soudain et j'entendis le Grand Croisé qui m'appelait! "Fairbanks ? Où êtes-vous Fairbanks ? Répondez-moi !". A ce moment, une chose inimaginable se produisit. La trahison se fit !
Joueur : Qui est ... ?
Fairbanks : Son fils prit la Porte-cendres et lui transperça le cœur par derrière. Je n'oublierai jamais les derniers mots de Mograine. "Renault. Qu'as tu fait ? Pourquoi as tu fait une chose pareille ?".
Joueur : C'est en effet une grande tragédie !
Fairbanks : Mograine et son épée ne faisait qu'un. Vous comprenez ? L'horreur de la chose corrompu l'épée et Mograine devint un des Chevaliers de la Mort de Kel'Thuzad. Je me suis donc juré de dire la vérité si je survivais. Même sous les piles de cadavres, j'ai retrouvé assez d'énergie pour m'enfuir de la cité en ruines !
Joueur : Vous vous êtes enfuit ?
Fairbanks : Je me suis enfuit. Je me suis enfuit vers le Monastère Ecarlate, alors que son fils était toujours sous le choc de ce qu'il avait fait ! Alors que j'entrais dans le Monastère, j'ai hurlé. J'ai dit la vérité à tous ceux qui voulaient bien l'entendre ! Je savais que ma vie serait mise en danger si les adeptes de Mograine, le fils, me trouvaient encore vivant. Alors je me suis caché dans la partie la plus sombre du Monastère. Toutefois, même à ce moment, beaucoup me crurent. C'est ainsi que l'Aube d'Argent naquit !
Joueur : C'est une histoire incroyable ! Alors cette épée est rachetée ?
Fairbanks : L'épée que vous tenez entre vos mains semble être loin de pouvoir être purifiée par quelque moyen que ce soit! La corruption est logée trop profondément ! Toutefois, n'abandonnez pas espoir ! S'il y a une fin, c'est qu'il y a un début ! Cherchez son fils, qui possède une foi et une droiture inégalée. La rumeur dit qu'il serait capable de créer une nouvelle Porte-cendres, même sans l'ancienne.
Joueur : Mais le fils est mort ?
Fairbanks : Non ! Seul un de ses fils est mort ! L'autre vit toujours ! (Fairbanks pointe vers le ciel) Outreterre ! Cherchez-le !!!

Les murmures de la Porte-cendresModifier

"J'étais... pure... autrefois."

"Je... combattais... pour la justice."

"On... m'appelait... Porte... Cendres."

"Trahis... par... mon... ordre."

"Détruite... par... Kel'Thuzad."

"Forgée... pour... servir."

"Mon... fils... m'a... regardée... mourir."

"La Croisade... a... nourris... sa rage."

"La... vérité... lui... est... inconnue."

"La... Croisade... Écarlate... n'est... plus... pure."

"La Croisade... de Balnazzar... a corrompue... mon... fils."

"Tuez... les... tous."

Voir aussiModifier

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard