Wikia

Wiki Warcraft

Roi-liche

Commentaires6
3 386pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Roi Liche

Cet article parle du personnage de Ner'zhul après sa transformation par Kil'jaeden, et d'Arthas après sa fusion avec Ner'zhul. Pour leurs autres apparitions, voir les articles Ner'zhul et Arthas Menethil


Neutre 32
Le Roi-liche
WotLKArthasPose
Titre(s)
<Seigneur du Fléau, Seigneur Noir des Morts, Dieu de la Mort, "Le Prince des ténèbres">
Classe Chevalier de la Mort, Nécromancien; anciennement Chaman, Paladin
Affiliation
Fléau, anciennement Légion Ardente
Occupation Maître suprême du Fléau, Seigneur de Norfendre, Maitre de la citadelle de la couronne de glace
Localisation
Statut Tuable

"Et vous allez les rejoindre. Quand j’en aurai fini avec vous, vous crierez grâce, et je vous la refuserai. Vos cris d’agonie seront un hymne à ma puissance illimitée..."

"Qu'ils viennent, Deuillegivre a faim..."

"Voici donc qu'arrive la fameuse justice de la lumière. Dois-je déposer Deuillegivre et me jeter à tes pieds en implorant pitié Fordring ?"

"Ce n'est pas... terminé."

Revenant

Le roi-liche (ang:Lich King) est le maître et seigneur du Fléau, qu'il contrôle par télépathie depuis le Trône de Glace au sommet du Glacier de la Couronne de glace.

Le démon Kil'jaeden créa le "Roi-liche" à partir de l'esprit du chaman orc Ner'zhul pour créer une armée de mort-vivants qui envahirait Azeroth pour le compte de la Légion Ardente. À l'origine piégé dans le trône de glace avec Deuillegivre, le roi-liche finit par trahir Kil'jaeden et par fusionner avec l'humain Arthas Menethil. Après la destruction de Deuillegivre et la mort d'Arthas, Bolvar Fordragon reprit les pouvoirs du roi-liche qu'il enferma en lui-même, emprisonnant ainsi une fois de plus le maître du Fléau dans le Trône de glace.

Le roi-liche est l'antagoniste principal de l'extension World of Warcraft: Wrath of the Lich King.

Biographie Modifier

Naissance du roi-liche Modifier

Quand Ner'zhul tenta de fuir Draenor, il fut immédiatement appréhendé par le seigneur démon Kil'jaeden et ses sbires démoniaques. Kil'jaeden, qui avait juré de se venger de Ner'zhul pour son orgueilleuse désobéissance, prit un malin plaisir à réduire en lambeaux le corps du vieux chaman, morceau par morceau. Ner'zhul supplia le démon de relâcher son esprit et de lui accorder la mort, mais le démon rétorqua que le Pacte de sang qu'ils avaient conclu il y a très longtemps était toujours en vigueur. L'esprit de Ner'zhul fut placé à l'intérieur d'un bloc de glace solide comme un diamant spécialement conçu à cet effet, glace qui avait été récoltée aux confins du Néant distordu. Perverti par les pouvoirs chaotiques du démon, Ner'zhul devint un être spectral aux pouvoirs insoupçonnés. C'est à ce moment-là que l'orc connu sous le nom de Ner'zhul disparut pour toujours et que naquit le roi-liche.

Formation du Fléau Modifier

Le roi-liche fut envoyé sur le monde d'Azeroth depuis la Ténèbre de l'Au-delà, s'écrasant en Norfendre. Le cristal de glace, endommagé par sa violente descente, semblait désormais ressembler à un trône. Là, il commença la création du Fléau qui devait affaiblir le monde avant l'arrivée de la Légion Ardente. Cette nouvelle armée ne serait pas victime des conflits internes qui avaient causé la défaite des orcs en Azeroth. Les Seigneurs de l'Effroi, menés par Tichondrius lui-même, furent envoyés pour surveiller le roi-liche. Depuis les profondeurs du Trône de glace, il fit des expériences avec ses pouvoirs et asservit les formes de vies indigènes. La Peste de non-mort transforma chaque être qu'elle touchait en Mort-vivant. Ainsi, en utilisant ses pouvoirs psychiques et nécromantiques, il fut capable de conquérir une grande partie du continent. Alors qu'il dévorait de plus en plus d'âmes, cela ne fit que renforcer ses pouvoirs, comme si leurs esprits lui fournissaient "la nourriture dont il avait grandement besoin".

Le roi-liche entra en guerre avec le royaume souterrain d'Azjol-Nerub, dont les anciens habitants, les arachnoïdes Nérubiens, étaient immunisés contre sa peste de non-mort. Le conflit long de 10 ans connut sous le nom de Guerre de l'Araignée se termina par la première victoire majeure du roi-liche (bien qu'ils soient immunisés à la peste, les corps des nérubiens pouvaient être réanimés). En hommage à leur ténacité et à leur intrépidité, le roi-liche adopta le style architectural typique des nérubiens pour sa propre forteresse et ses bâtiments.

Seul et sans plus d'opposition dans son royaume, le roi-liche débuta les préparatifs de sa véritable mission. Étendant sa vaste conscience jusque dans les contrées humaines, le roi-liche en appela à toute âme maléfique qui voudrait bien l'écouter. Le plus notable d'entre eux était l'archimage de Dalaran, Kel'Thuzad, qui était l'un des plus vieux membres du Kirin Tor, le conseil aux commandes de Dalaran. Sous ses ordres, il créa le Culte des Damnés, une secte qui vénèrerait le roi-liche comme un dieu et qui apprendrait la nécromancie pour aider ses armées de mort-vivants. (Pour l'histoire complète, lire la nouvelle "La voie de la damnation")

Kel'Thuzad et le Seigneur de l'effroi Mal'Ganis eurent pour mission de préparer la voie pour le roi-liche, mais celui-ci, toujours attentif aux plans de Kil'jaeden, chercha secrètement un moyen de sortir de sa prison...

Le Fléau de Lordaeron Modifier

LichKingFrozenThrone
Le roi-liche à l'intérieur du Trône de glace
Veher18Ajoutée par Veher18

Après de longs mois de préparation, Kel'Thuzad et son Culte des damnés finit par donner le premier coup en propageant la peste de non-mort dans tout Lordaeron. Le prince Arthas Menethil et Dame Jaina Portvaillant, accompagnés du capitaine Falric, partirent à la recherche de réponses sur cette nouvelle menace. Les villes les plus au nord furent complètement dévastés.

Alors que les rangs des morts-vivants balayaient Lordaeron en long et en large, le prince Arthas, fils unique de Terenas Menethil II, se mit à combattre le Fléau. Arthas parvint à tuer Kel'Thuzad, mais cela était le plan du roi-liche, et même sans lui, les rangs des morts-vivants gonflaient avec chaque soldat qui tombait pour la défense du pays. Frustré et limité par un ennemi qui semblait imbattable, Arthas prit de plus en plus de risques pour les vaincre, jusqu'à ordonner l'épuration de Stratholme pour éviter que les citoyens contaminés ne rejoignent l'armée de Mal'Ganis. Les alliés d'Arthas finirent par le prévenir qu'il était en train de perdre son humanité.

La crainte et la résolution d'Arthas allaient causer sa perte. Il remonta la piste de la peste jusqu'à sa source en Norfendre avec la ferme intention d'en finir avec la menace pour toujours en tuant son chef supposé, Mal'Ganis. Là-bas, il tomba sur son ami le nain Muradin Barbe-de-Bronze, qui le mena à une arme capable de repousser le Fléau. Au lieu de cela, le prince Arthas finit par tomber entre les griffes du roi-liche et de ses extraordinaires pouvoirs. Pensant que cela sauverait son peuple, Arthas brandit Deuillegivre, l'épée runique maudite. Bien que cette épée lui accordât des pouvoirs incommensurables, elle vola également son âme et fit de lui le plus grand des Chevaliers de la mort du roi-liche. Défait de son âme et de sa santé mentale, Arthas mena le Fléau contre son propre royaume. Arthas finit par assassiner son père, le roi Terenas, et par écraser Lordaeron sous la domination de fer du roi-liche.

La voie des damnés Modifier

Avec comme champion Arthas, le roi-liche propagea la Peste à travers Lordaeron. Ce qu'il restait de l'Ordre de la Main d'Argent riposta, mais même le puissant Uther finit par tomber sous les coups du Chevalier de la mort.Sous les ordres de Tichondrius, Arthas mena le Fléau au nord, vers le royaume elfique de Quel'Thalas et sa capitale Lune-d'Argent pour pouvoir ressusciter celui qui invoquerai Archimonde, Kel'Thuzad. Arthas finit par éradiquer l'armée des hauts-elfes et par se frayer un chemin jusqu'au Puits de soleil. Lune-d'Argent fut ravagée, le Puits de Soleil millénaire souillé et utilisé pour ramener Kel'Thuzad en tant que Liche.

Les serviteurs de Ner'zhul assiégèrent Dalaran, cherchant à se procurer le Livre de Medivh, qui contenait les incantations nécessaires pour que Kel'Thuzad puisse invoquer Archimonde. Une fois ceci fait et l'érédar enfin invoqué, celui-ci donna immédiatement le contrôle du Fléau à Tichondrius et les Seigneurs de l'Effroi. Mais ce n'était pas la fin du roi-liche pour autant. En effet, si Archimonde lui avait enlevé le contrôle des mort-vivants, il restait toujours libre d'agir.

Pendant l'invasion d'Orneval, Illidan Hurlorage fut relâché de sa prison après dix mille ans de captivité. Réalisant l'addiction d'Illidan à la magie, et ayant déjà utilisé le Crâne de Gul'dan des années auparavant, le roi-liche envoya Arthas en Kalimdor. Là, Arthas parla à Illidan des pouvoirs du Crâne, qui était utilisé par la Légion pour corrompre Gangrebois. La tentation était trop forte pour Illidan, qui consuma les énergies du Crâne de Gul'dan. En l'utilisant, Illidan prit forme de démon et accrut fortement ses pouvoirs. Comme le roi-liche l'avait prédit, Illidan tua Tichondrius et libéra Gangrebois. L'absence de Tichondrius et de son équipe affecta la Bataille du Mont Hyjal, qui se solda par la défaite de la Légion.

L'héritage des Damnés Modifier

Lichking ft
Le roi-liche emprisonné dans le Trône de glace
Veher18Ajoutée par Veher18

Irisé de pouvoirs et de nouveau libre d'errer dans le monde, Illidan se mit à rechercher sa place sur le grand échiquier du monde. Alors, Kil'jaeden rencontra Illidan et lui fit une offre qu'il ne voulut refuser. Kil'jaeden était irrité par la défaite d'Archimonde au mont Hyjal, mais il avait d'autres priorités que la vengeance. Pressentant que sa création, le roi-liche, devenait trop puissante pour rester sous son contrôle, Kil'jaeden ordonna à Illidan de détruire Ner'zhul et de mettre fin au Fléau des morts-vivants une bonne fois pour toutes. En échange, Illidan allait recevoir des pouvoirs incommensurables et une véritable place parmi les seigneurs de la Légion ardente qui avaient survécu.

Illidan accepta et se mit immédiatement en route pour détruire le Trône de glace, la châsse de glace en cristal dans lequel résidait l'esprit du roi-liche. Illidan savait qu'il aurait besoin d'un artefact puissant pour détruire le Trône. Se servant de ce qu'il avait appris des souvenirs de Gul'dan, Illidan décida de partir à la recherche de la Tombe de Sargeras et de récupérer la dépouille du Titan noir. Rappelant certaines vieilles dettes des bien-nés à son égard, il entraîna les perfides nagas hors de leur sombre repaire sous-marin. Menés par l'habile sorcière nommée dame Vashj, les nagas aidèrent Illidan à atteindre les Îles brisées, où la tombe de Sargeras était prétendument située.

Avec le puissant Œil de Sargeras en sa possession, Illidan voyagea vers Dalaran, l'ancienne cité des mages. Renforcé par le pouvoir de la cité, Illidan se servit de l'Œil pour lancer un sort destructeur contre la citadelle de la Couronne de glace du roi-liche dans la distante Norfendre. L'attaque d'Illidan fit voler en éclats les défenses du roi-liche et rompit ce toit du monde. Au dernier moment, le sort destructeur d'Illidan fut arrêté lorsque son frère Malfurion et la prêtresse Tyrande arrivèrent.

Guerre civile dans les Maleterres Modifier

Maintenant que Ner'zhul s'était ouvertement opposé à la Légion, il savait que la vengeance de Kil'jaeden et de la Légion serait terrible - et au pire moment possible, puisque Ner'zhul était en train de perdre ses pouvoirs. Quand il fit sortir Deuillegivre du trône, il créa une fissure dans le bloc de glace. Le sortilège d'Illidan n'avait fait que l'empirer et maintenant les pouvoirs du roi-liche étaient rapidement en train de s'écouler comme du sang d'une plaie ouverte. Au même moment en Lordaeron, Arthas perdait également ses pouvoirs, qui venaient directement du Trône de Glace à travers Deuillegivre, ainsi que son contrôle des mort-vivants.

Ner'zhul, savait qu'il n'en avait plus pour longtemps. Emprisonné dans le Trône de glace, il soupçonnait Kil'jaeden de vouloir envoyer ses agents pour le détruire. Les dégâts causés par le sort d'Illidan avaient rompu le Trône, ce qui avait pour conséquence de faire perdre ses pouvoirs au roi-liche de jour en jour. Désespéré et pour sauver sa vie, il appela son plus grand serviteur mortel à ses côtés : le prince Arthas, le chevalier de la mort.

Bien que ses pouvoirs fussent amoindris à cause de la faiblesse du roi-liche, Arthas avait été impliqué dans une guerre civile dans Lordaeron. La moitié des forces mortes-vivantes en présence, menées par la banshee Sylvanas Coursevent, montèrent un coup d'état pour prendre le pouvoir dans l'empire mort-vivant. Arthas, mandaté par le roi-liche, fut contraint de laisser le Fléau entre les mains de son lieutenant, Kel'Thuzad, alors que la guerre s'intensifiait dans toutes les Maleterres.

IllidanandArthas
Arthas combattant Illidan devant le Trône de glace
AyunAjoutée par Ayun

Finalement, Sylvanas et ses morts-vivants rebelles (qui se firent nommer les Réprouvés) revendiquèrent Lordaeron, la capitale en ruine, comme la leur. Bâtissant leur propre bastion sous les décombres de la cité, les Réprouvés jurèrent de vaincre le Fléau et de bouter Kel'Thuzad et ses sous-fifres hors de leurs terres.

Affaibli mais déterminé à sauver son maître, Arthas atteint Norfendre pour trouver sur son chemin les nagas d'Illidan et les elfes de sang qui l'attendaient. Lui et ses alliés nérubiens (sous la forme de Démons des Cryptes menés par Anub'arak) tentèrent d'arriver avant les forces d'Illidan au glacier de la Couronne de glace pour défendre le Trône de glace.

Le triomphe du roi-liche Modifier

Nerzhul3
"Maintenant, nous ne sommes plus qu'un!"
BalrogAjoutée par Balrog

Arthas, avec l'aide d'Anub'arak, combattit les forces d'Illidan jusqu'à se retrouver devant le prince Kael'thas Haut-soleil, qui le provoqua en duel. Kael'thas utilisa le fait que Jaina détestait Arthas pour le faire hésiter, et se battit avec l'épée runique de son père, Felo'melorn. À la fin, Arthas parvint à le battre et le força à fuir, laissant la route dégagée.

Arthas réussit à prendre en premier le contrôle des quatre obélisques qui permettaient l'ouverture des portes du Trône de Glace, s'ouvrant le passage vers la salle du trône. Mais Illidan l'attendait à l'entrée... après un duel acharné contre ce dernier, Le Prince vaincu le Démon lorsqu'il profita d'une ouverture dans sa garde. Arthas prévint Illidan de quitter Azeroth et de ne jamais revenir.
Arthas vs Illidan(01:03)
Diouriz5Ajoutée par Diouriz5

"Ramenez la lame... terminez le cercle... libérez moi de cette prison!"

Se servant de Deuillegivre, son épée runique, Arthas détruisit la prison de glace du roi-liche et libéra par conséquent le casque et le plastron enchantés de Ner'Zhul. Arthas plaça le casque rayonnant d'un pouvoir incommensurable sur sa tête et devint le nouveau roi-liche. Les esprits de Ner'zhul et d'Arthas fusionnèrent en une seule et puissante entité, tout comme Ner'zhul l'avait prévu. Illidan et ses troupes furent forcés de se réfugier en Outreterre, déshonorés, pendant qu'Arthas devenait l'un des êtres les plus puissants que le monde ait jamais connu.
Warcraft III Arthas devient Le Roi Liche(03:07)
Diouriz5Ajoutée par Diouriz5

Interlude Modifier

Nerzhul4
Le roi-liche après la fusion
BalrogAjoutée par Balrog
Après la fusion, le roi-liche resta en sommeil pendant plusieurs années alors que ses serviteurs construisaient la Citadelle de la Couronne de glace autour du Trône de glace. Pendant que le roi-liche dormait, les différentes personnalités qui l'occupaient (le chevalier de la mort Arthas Menethil, le chaman orc Ner'zhul, et Mathias Lehner, la personnification de ce qu'il restait d'humain à Arthas) se battaient pour le contrôle du corps.

Ner'zhul et Arthas finirent par fusionner en un seul être.

World of Warcraft: Wrath of the Lich KingModifier

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.

Réveil Modifier

Wotlk Introduction Cinematic (FR)(03:24)
Diouriz5Ajoutée par Diouriz5

Quand le roi-liche se réveilla, il enleva de son corps son propre cœur, croyant que tout ce qui faisait de lui un mortel le rendait plus faible.

Plus tard, il se dirigea vers la Chute de Sindragosa, où il fit de l'ancien dragon Sindragosa un Wyrm de givre, et prépara ses troupes à la guerre.

Attaques contre la Horde et l'Alliance Modifier

Les capitales d'Azeroth commencèrent à recevoir de mystérieux paquets contenants du grain contaminé. Les habitants qui mangèrent du grain infecté furent transformés en goules assoiffées de sang s'ils n'étaient pas soignés par les membres de l'Aube d'Argent. Avec les principales capitales plongées dans le chaos, des nécropoles firent leur apparition à travers le monde.

Le chef de guerre Thrall et les autres dirigeants de la Horde, ainsi que le Roi Varian Wrynn planifièrent chacun de leur coté une invasion de Norfendre pour mettre un terme à la menace du roi-liche une fois pour toute. Après avoir repoussé les armées qui attaquèrent Orgrimmar et Hurlevent, ils créèrent l'Avant-garde de l'Alliance et l'expédition de la Horde. Mais c'était en réalité le but du roi-liche, qui voulait attirer de puissants héros en Norfendre afin de les corrompre à son service.

La chute de l'enclave écarlate Modifier

Non content de leurrer les champions d'Azeroth, le roi-liche décida d'éliminer toute menace au Fléau dans les Maleterres. Ainsi, il créa un nouvel ordre de Chevaliers de la Mort mené par Darion Mograine depuis Achérus qui parvint à anéantir la Croisade Écarlate de la région, les survivants devenant l'Assaut écarlate et partant pour Norfendre.

La Bataille pour la Chapelle de l'Espoir de Lumière Modifier

Après la destruction de la Croisade, le Fléau se prépara à attaquer la Chapelle de l'Espoir de Lumière et détruire l'Aube d'Argent. L'Aube parvint toutefois à gagner malgré l'avantage numérique du Fléau grâce à l'arrivée de Tirion Fordring. L'esprit d'Alexandros Mograine, le Porte-cendre d'origine, apparut pour parler avec son fils battu, Darion. Réalisant qu'il a été trahit par le roi-liche, Darion l'attaque lorsqu'il apparait personnellement devant la chapelle, seulement pour être projeté au loin.

Déclarant que sacrifier une petite armée de chevaliers de la mort n'était pas un grand prix à payer pour pouvoir faire sortir de sa cachette Tirion, le roi-liche le frappe d'incapacité et se prépare à l'affronter lorsque Maxwell Tyrosus donne l'ordre d'attaquer aux défenseurs de la Lumière, qui sont écartés sans difficulté.

Darion en profite pour lancer à Tirion la Porte-cendres corrompue. Grâce à sa foi et aux terres consacrées de la Chapelle, Tirion purifie Porte-cendres et l'utilise pour attaquer. Abasourdi par le retournement de situation, le roi-liche s'enfuit en promettant que la prochaine fois qu'ils se reverraient, ce ne serait pas en terre consacrée. Cette bataille permet la création de deux des plus grands ennemis du roi-liche: la Croisade d'Argent de Tirion Fordring (née de la fusion de l'Aube d'Argent et de la Main d'Argent) et les Chevaliers de la Lame d'ébène de Darion Mograine.

Angrathar le Portail du Courroux Modifier

World of Warcraft Le portail du courroux(04:33)
Le Roi Liche au Portail du Couroux
Diouriz5Ajoutée par Diouriz5

Des membres de l'Alliance et de la Horde assiégèrent Angrathar le Portail du Courroux pendant la Bataille d'Angrathar. Les deux factions parvinrent à prendre le contrôle de la Cour des Crânes, et les chefs Dranosh Saurcroc et Bolvar Fordragon provoquent le Roi-liche pour qu'il vienne se battre en personne plutôt qu'envoyer ses sous-fifres. Celui-ci rentre alors dans la bataille et tue rapidement Saurcroc. Avant qu'il ne puisse affronter Bolvar, le Grand apothicaire Putrescin et d'autres membres de la Société Royale des Apothicaires des Réprouvés trahissent la Horde en lançant la peste sur tous les combattants, en tuant la plupart. Le roi-liche fut blessé et forcé de battre en retraite.

La chute du Roi-liche Modifier

Après que le Tournoi d'argent s'est terminé par la mort d'Anub'arak, la Croisade d'argent s'allia avec la Lame d'ébène pour créer le Verdict des Cendres.

Citadelle de la Couronne de glace: Salles des reflets Modifier

Une fois découvert un passage direct vers les quartiers privés du roi-liche, des troupes de l'Alliance et de la Horde menées respectivement par Jaina Portvaillant et Sylvanas Coursevent furent envoyées dans les Salles des reflets. Alors que Jaina espérait trouver des restes de l'humanité d'Arthas dans le roi-liche, Sylvanas comptait simplement passer furtivement les défenses du roi-liche qui étaient occupées avec le Verdict des cendres et prendre sa revanche. Une fois à l'intérieur, elles découvrirent que le roi-liche avait laissé Deuillegivre sans protection dans les Salles des reflets. Elles tentèrent de parler aux esprits emprisonnés dans la lame afin de découvrir les faiblesses du roi-liche, mais elles rencontrèrent l'esprit de Uther le Porteur de Lumière qui les prévint que le roi-liche pouvait voir ce que Deuillegivre voyait et qu'il était en route.

Il finit également par leur dire que pour le détruire, le roi-liche devait être tué à l'endroit où Arthas avait fusionné avec Ner'zhul, au sommet du Trône de glace. Enfin, il leur révéla qu'une fois mort, un nouveau roi-liche devrait le remplacer, car sans un maître pour les contrôler, les mort-vivants déferleraient sur le monde.

Quand le roi-liche arriva dans la salle, il bannit l'âme d'Uther dans Deuillegivre et appela ses capitaines Marwyn et Falric pour s'occuper des intrus, puis retourna dans ses quartiers. Une fois les capitaines battus, les chefs respectifs des aventuriers comprirent qu'ils ne pouvaient pas blesser durablement le roi-liche et s'enfuirent. Pourchassés par le roi-liche, ils réussirent à se sauver grâce aux canonnières de leur faction, le Marteau d'Orgrim et le Brise-ciel.

Le Roi est mort, vive le Roi Modifier

The-Lich-King-7
Le roi-liche au sommet du Trône de Glace
Veher18Ajoutée par Veher18

Les champions du Tournoi d'argent, menés par Tirion Fordring, prirent d'assaut la Citadelle de la Couronne de glace et parvinrent à battre les plus puissants serviteurs du roi-liche. Au sommet du Trône de glace, le roi-liche emprisonna Tirion dans un bloc de glace et le força à regarder sans pouvoir rien faire alors que ses champions combattaient le roi-liche et ses serviteurs.

Le roi-liche finit par tuer sans efforts les aventuriers avec une seule attaque dévastatrice. Il révéla alors qu'il avait attendu l'assaut de Tirion depuis le début, sachant qu'il lui amènerait les plus grands héros d'Azeroth, qu'il pourrait ensuite tuer et en faire de puissants membres du Fléau. Tous les obstacles qui avaient été dressés sur leur route n'étaient qu'un test. Maintenant certain que les champions de Tirion représentaient la plus grande force armée que ce monde ait connue, le roi-liche commença à ranimer les héros déchus. Fordring, demandant une dernière bénédiction à la Lumière, parvint à se libérer de ses entraves et détruisit Deuillegivre avec sa propre épée, Porte-cendres. Les esprits qui avaient été capturés dans l'épée, y compris le roi Terenas Menethil II, attaquèrent leur ancien geôlier en le suspendant en l'air et en ressuscitant les champions de Tirion, qui parvinrent à le vaincre.

The New Lich King
Le nouveau roi-liche
Veher18Ajoutée par Veher18

L'esprit de Terenas prit Arthas dans ses bras quand il mourut, et informa Tirion que le Fléau devait toujours avoir un maître avant de disparaitre. Tirion prit le Heaume de Domination et se prépara au fardeau de devenir le nouveau roi-liche, mais il fut stoppé par Bolvar Fordragon. Le paladin, maintenant mort-vivant, avait été horriblement brulé par le feu des dragons puis torturé par Arthas. Bolvar déclara qu'il n'avait plus de place dans le monde des vivants, contrairement à Tirion qui avait toujours des devoirs à accomplir. Il prendrait les pouvoirs du roi-liche, gardant le maître du Fléau emprisonné et les légions de mort-vivants sous contrôle. À contre-cœur, Tirion plaça la couronne du roi-liche sur la tête de Bolvar. Alors que la glace du Trône de glace commençait à l'envelopper, le nouveau roi-liche demanda à Tirion de dire au monde que le roi-liche était mort, et que Bolvar Fordragon était mort avecthumb|right|300px|La mort du roi Liche

Citations Modifier

  • "Regardez autours de vous, ce monde qui s'écroule."
  • "Achève moi ça."
  • "Tuez les... Tous..."
  • "Inclines toi, devant ton maître."
  • "Tout ce que je suis - Colère, cruauté, vengeance - Je t'en fais don, toi que j'ai choisi. Chevalier, je t'ai octroyé l'immortalité afin que tu deviennes le héraut d'un nouvel âge, un âge de ténebre, l'âge du Fléau. Comtemple les terres qui s'étendent devant vous. La Croisade écarlate s'affaire dans l'espoir de défaire mon oeuvre. L'Espoir de lumière se dresse face à nous - Une verrue sur la face des ces Maleterres. Tous doivent connaître le prix de leur rébellion. Tu seras l'instrument de ma veangeance. Un sort funeste s'attachera à tes pas. Va, chevalier de la mort, va conquérir ta destinée.
  • Phrase dite à ses chevaliers de la mort : "Ta volonté ne t'appartient plus."
  • "Toute vie doit cesser !"
  • "Jetez les armes ! Abandonnez vos âmes !"
  • "Libère moi de cette prison !
  • "Tout est perdu... Je vais vous glacer de l'intérieur ! Vous ne serez plus que de vieilles carcasses gelées. À genou, devant votre seigneur et votre maître ! Apocalypse !
  • "Que ceci soit ta première leçon. Je n'ai pas d'amour pour toi et ton peuple. Au contraire, mon intention est de rayer l'humanité de la surface de cette planète. Et ne t'y trompe pas, j'ai les moyens d'y parvenir."[1]
  • "Maintenant, nous ne sommes plus qu'un !"
  • "Bien parlé ! Mais il ne reste rien que vous puissiez... Quoi ?...
  • "Vous parlez de justice, de lâcheté ! Je vais vous montrer la justice du tombeau, et ce qu'est vraiment la peur."[2]

Trailer la Chute du roi Liche Modifier

Esprit de Terenas Menethil: Est-ce que tu sens, mon fils, comme elle t'enveloppe? La justice de la Lumière est réveillée. Les péchés du passé te rattrapent enfin. Tu n'échapperas pas au jugement pour toutes les atrocités que tu as commises, toutes les indicibles horreurs que tu as lâchées sur ce monde, et pour les sombres puissances du passé que tu as asservies. Et bien que mon âme ait été la première dévorée par le mal qui t'habite, des milliers d'autres sont emprisonnées dans cette lame et hurlent pour la délivrance. Surveilles tes arrières, mon fils, car les champions de la justice se rassemblent à tes portes!
Le roi-liche: Qu'ils viennent. Deuillegivre a faim!

La chute du roi-liche Modifier

Arthas: Père ! Est-ce... terminé?
Esprit de Terenas: Oui, enfin. Aucun règne n'est éternel, mon fils.
Arthas: Je ne vois... que les ténèbres... qui m'entourent...
Arthas s'effondre, mort.
Esprit de Terenas: Maintenant que le roi-liche est mort, le Fléau déchaîné va devenir une menace encore plus grande pour ce monde. Il faut le garder sous contrôle. Le monde a besoin d'un roi-liche.
L'esprit de Terenas disparait, Tirion ramasse le Heaume de Domination.
Tirion Fordring: Le poids d'un tel fardeau, c'est à moi de le porter, car nul autre ne...
Bolvar Fordragon: Tirion! C'est une grande destinée que tu tiens là, mon frère, mais elle n'est pas pour toi!
Le corps calciné de Bolvar est révélé, assis sur le Trône de glace.
Tirion Fordring: Bolvar! Par tout ce qui est sacré...
Bolvar Fordragon: La flamme du dragon a scellé mon destin. Le monde des vivants ne pourra plus jamais apaiser ma souffrance. Place cette couronne sur ma tête, et pour toujours je serai le geôlier des morts.
Tirion Fordring: Non, vieil ami, je ne peux pas!
Bolvar Fordragon: Fais-le, Tirion! Toi et ces courageux héros avez des destinées à accomplir. Ce dernier sacrifice... m'appartient.
Tirion Fordring: Tu ne seras pas oublié, mon frère.
Bolvar Fordragon: Je dois être oublié, Tirion! Pour que le monde soit libéré de la tyrannie de la peur, nul ne doit savoir ce qu'il s'est passé ici.
Tirion accepte et pose la couronne sur la tête de Bolvar. La salle se met à trembler, et les yeux de Bolvar se mettent à briller d'un jaune doré.
Bolvar Fordragon:Dis au monde que le roi-liche est mort...
La voix de Bolvar change; elle gagne un écho, comme celle du roi-liche.
Bolvar Fordragon: ...et que Bolvar Fordragon est mort avec lui.
Le Trône de glace gèle, emprisonnant Bolvar.
Roi-liche: Et maintenant disparaissez, et ne revenez jamais!

Galerie Modifier

Vidéos Modifier

L'ascension du roi-liche Cinématique d'introduction de Wrath of the Lich King
Cinematique de fin Warcraft 3 TFT FR(03:07)
Cinématique de Wrath of the Lich King(03:24)
Le roi-liche pendant la bataille d'Angrathar La chute du roi-liche
Le Portail du courroux(04:32)
La chute du roi-liche - Version française(03:52)
Introduction Wotlk
Wotlk Introduction Cinematic (FR)(03:24)

Références Modifier

  1. La voie de la damnation
  2. Bataille d'Angrathar, [1]

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard