Wikia

Wiki Warcraft

Stromgarde

Commentaire1
3 819pages sur
ce wiki
Alliance 32 Royaume de Stromgarde
Stromgarde
Principal(aux) dirigeant(s)Prince Galen Trollemort (avant la Fracture), inconnu (peut être Amaren et Radulf au nom de Danath Trollemort Cata)
Nombre de membres1.200
Race(s)IconSmall Human MaleIconSmall Human Female Humains
Ordre deSoldats, Chevaliers, Croisés, Prêtres, Paladins
CapitaleDonjon de Stromgarde
Autre(s) cité(s) majeure(s)Donjon de Stromgarde (disputé), Refuge de l'Ornière
Langue principaleCommun
AffiliationAlliance, auparavant Alliance de Lordaeron
Réputation
Statut(s)Actif
TabardTabard de Stromgarde

Stromgarde (Stromguarde[1] ou Royaume de Stromgarde) est une nation humaine, basée dans les Hautes-terres Arathies située à l’emplacement de la capitale initiale d’Arathor, Strom.

Durant la Deuxième Guerre, Thoras Trollemort, Seigneur de Stromgarde, fit de Stromgarde un membre de l’Alliance de Lordaeron. La royaume déclina rapidement après la Troisième Guerre, perdant le contrôle d’une grande partie de son territoire et même de sa capitale. Sa population de 1.200 personnes est au plus bas. La couleur nationale de Stromgarde est le rouge et est tout ce qui reste de l’ancien Empire d’Arathor.

Stromgarde est souvent lu, à tort, Stormgarde.

Stromgarde flag

Étendard

HistoireModifier

ArathorModifier

La cité de Stromgarde fut fondé par la tribu humaine Arathi dans les Hautes-terres d’Arathi durant les Guerres trolles. Initialement nommée Strom, la cité devint la capitale du puissant empire d’Arathor. Au sommet de sa puissance, de nombreux citoyens de l’empire s’en allèrent pour fonder de nouvelles cités, dont font partie Dalaran, Lordaeron, Alterac et Hurlevent. Nombre de ces nouvelles cités se mirent à attirer des colons à une vitesse effarante, et ce ne fut qu’une question de temps avant que l’empire arathi, autrefois si puissant, ne fut scindé en sept royaumes distinct. Strom n’était plus le centre des terres humaines et ce fut à ce moment que les dirigeants de ce qui restait de la Garde Impériale changèrent son nom en Stromgarde.

Dans Warcraft IIModifier

Dirigeant : Thoras Trollemort

Bannière nationale : Rouge

Contexte : La rigueur militaire et la philosophie martiale du Royaume de Stromgarde en font un précieux allié. Situé au pied des Montagnes d'Alterac, Stromgarde est un excellent poste d'observation des frontières de Khaz Modan, contrée envahie par les Orcs. Les guerriers de Stromgarde se sont à maintes reprises opposés aux Trolls ; ils sont donc bien entraînés et aguerris à l'affrontement direct avec les ennemis de l'humanité..[2]

Deuxième et Troisième guerresModifier

À l’époque de la Deuxième Guerre, Stromgarde était une cité portuaire[3] qui controlait les Hautes-terres d’Arathi et l’île-forteresse de Tol Barad. Même s’il n’était pas le plus grand, il s’agissait d’un des plus puissants royaumes humains. Mené par Thoras Trollemort, c’était également un proche et fidèle allié de Lordaeron, et leur amitié mutuelle leur permettra de former rapidement l’Alliance de Lordaeron pour stopper la Horde. Dès le début de la Deuxième Guerre, Stromgarde envoya plus de la moitié de son armée régulière pour rejoindre le gros des forces de l’Alliance.[4] Le reste de son armée était occupé à défendre les terres du nord d’une invasion orc venu du royaume nain de Khaz Modan.

Thoras fut le premier à suspecter la trahison d’Alterac, et envoya rapidement une force d’investigation pour découvrir ce qui s’était réellement passé dans ce royaume. Thoras fut ainsi capable de découvrir que le Seigneur Perenolde avait autorisé les orcs à traverser certaines passes non-gardées, leur donnant libre accès à Lordaeron. Thoras et ses hommes dispersèrent rapidement les troupes orcques stationnées dans les montagnes et empêchèrent tout renfort de passer.[5]

Grâce à l'abnégation, la valeur et le courage de Stromgarde, les territoires humains ne furent pas souillés par l'invasion des orcs, mais le prix pour Stromgarde fut terrible, ses villes étaient en ruine et son armée en lambeaux, son économie à terre... Le mercenaire de la milice de Stromgarde, Danath Trollemort, neveu de Thoras, partit avec un contingent de l'armée de l'Alliance sur le monde de Draenor. Lorsque le portail explosa, il disparut avec le reste de l'armée.

À la fin de la guerre, Thoras Trollemort demanda au roi Terenas Menethil II de Lordaeron d’annexer la partie est d’Alterac, en récompense pour ses innombrables sacrifices et son courage pendant la guerre. Stromgarde quitta l’Alliance peu de temps après, furieux par la décision du roi Terenas de ne pas exécuter les orcs prisonniers.

Durant la Troisième guerre, Stromgarde parvint à empêcher la peste mort-vivante de ravager ses terres et envoya un détachement d’hommes, la Brigade de Stromgarde, accompagner Jaina Portvaillant et l’Expédition humaine à travers la mer, jusqu’en Kalimdor. Malgré cela, les heures les plus sombres de Stromgarde arrivaient. Thoras Trollemort fut assassiné dans de mystérieuses circonstances et Stromgarde fut assiégé à la fois par le Syndicat que par les ogres Rochepoing. Les deux forces d’invasion remportèrent de nombreuses victoires contre le royaume affaibli, et parvinrent à occuper une grande partie de ses terres, y compris la plupart de la capitale.

Histoire récenteModifier

On se rappelle toujours de Stromgarde comme le point de départ de l’Humanité et le royaume existe toujours, même si plus affaibli qu’il ne l’a jamais été, sa population et ses terres ayant grandement diminué. Les armées de Stromgarde, cependant, sont loin d’être défaites et occupent toujours une base d’opération stratégique dans la crevasse connue sous le nom de Refuge de l'Ornière dans les Hautes-terres, ainsi que des parties de la capitale dévastée.

Après la mort de Thoras, son fils, le Prince Galen Trollemort, devint le dirigeant de ce qui reste de Stromgarde[6] et ce jusqu’à sa propre mort des mains de la Horde. Les forces de Stromgarde forment la Ligue d'Arathor, qui se bat pour libérer le reste des Hautes-terres d’Arathi, et ses nombreuses ressources, des mains des Profanateurs et des forces de la Horde situées à Trépas-d'Orgrim. Danath Trollemort, le neveu de Thoras Trollemort, jura qu’il retournerait un jour à Stromgarde et qu’il lui rendra sa grandeur, mais il est pour le moment bloqué par ses devoirs en Outreterre.


Armée et gestion militaireModifier

Les défenseurs de Stromgarde sont les forces protégeant l’ensemble du royaume de Stromgarde. Ces valeureux défenseurs sont connus pour leur discipline de fer pendant la bataille et ont prouvé leur valeur à de nombreuses reprises pendant la Deuxième Guerre où ils furent capable de retenir seul l’ensemble de la Horde pendant un long moment, donnant assez de temps à l’Alliance pour se mobiliser.[7] Leur détermination et leur courage sont connus à travers tout Azeroth et les placent parmi les plus grands combattants de l’Humanité. Dans la bataille, l’infanterie marche droit en rang serré afin de faire face à l’ennemi avec boucliers et épées. Les célèbres Chevaliers de Stromgarde sont utilisés en tant que troupe de choc pour soutenir ces guerriers, particulièrement contre les ogres et les forces du Syndicat. La Compagnie de Sniper de Stromgarde, composé de fusilliers nains, leur fournissent des tirs de couverture. Le capitaine Dathanor Cromwell commande le corps d’infanterie, tandis que la capitaine Ariana Thesslocke mène les régiments de cavalerie.[8]

Dirigeants notoiresModifier

Voici une frise chronologique des évènements de Warcraft II et World of Warcraft.

Histoire Empire d’Arathor Royaume de Stromgarde Chute de Stromgarde
Dirigeant Thoradin Igneaus Trollemort Inconnu Liam Trollemort Thoras Trollemort Galen Trollemort Danath Trollemort


World of WarcraftModifier

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.

Pour en savoir plus, voir l'article détaillé : Donjon de Stromgarde.

L’Alliance n’est pas la seule faction majeure à avoir des intérêts dans Stromgarde. Un troll allié de la Horde nommé Zengu cherche l’épée Trol'kalar, fléau légendaire des trolls et héritage de la famille Trollemort, afin de pouvoir l’utiliser contre les trolls de Zul'Gurub. L’épée a cependant été scellée dans la tombe de Thoras Trollemort à sa mort, et ouvrir la tombe requiert de nombreux cachets gardés par les plus puissants guerriers de Stromgarde, l’un d’eux étant même gardé par Galen lui-même. Zengu recherche des champions de la Horde pour l’aider dans sa quête.


The Burning CrusadeModifier

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Des nouvelles de l’état de Stromgarde parvinrent rapidement le neveu de Thoras, Danath Trollemort, dès que la Porte noire fut ré-ouverte. Danath fut un des dirigeants de l’Expédition de l’Alliance en Draenor, et estimé mort après que Draenor fut détruit et la Porte des Ténèbres scellée. Il apparu cependant qu’il était vivant et bien portant sur les terres qu’on appelle maintenant l’Outreterre. Danath jura qu’il retournerait un jour à Stromgarde et qu’il lui rendra sa grandeur, mais il est pour le moment bloqué par ses devoirs en Outreterre.


CataclysmModifier

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
À Cataclysm, Galen Trollemort devient un des Réprouvés. Ce que cela implique pour le royaume reste encore à déterminer. Cependant, Skuerto, qui réside au Refuge de l'Ornière semble espérer que Danath repoussera tous les ennemis de Stromgarde quand il sera là. Cela signifierait que Danath Trollemort reviendra peut être de l’Outreterre pour prendre la tête de Stromgarde.


Battle.netModifier

Une carte dans Warcraft III: Reign of Chaos est nommée et appelée « Stromguarde ». La cité est contrôlée par un groupe de bandits et de magiciens. Rentrer de nuit dans la ville peut être dangereux.

DiversModifier

  • Stromgarde est aussi l’endroit où a lieu la vidéo Return, populaire parmi les fans, qui gagna un récompense à la BlizzCon.
  • Les terres autour des murs de Stromgarde furent aussi utilisées dans un épisode de « South Park ».

Voir aussiModifier


RéférencesModifier

  1. « Stromguarde », carte de Warcraft III.
  2. Manuel de Warcraft II:Tides of Darkness
  3. Warcraft II: Tides of Darkness The Official Strategy Guide (en), p. 179
  4. L'Heure des ténèbres, p. 260
  5. L'Heure des ténèbres
  6. Dark Factions, p. 158
  7. Le Jour du Dragon, p. 5
  8. Lands of Conflict, p. 90

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard