Wikia

Wiki Warcraft

Syndicat

Commentaire0
3 762pages sur
ce wiki
Stromgardeee

Ruines de Stromgarde

Alert Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider à le développer en cliquant sur l'onglet éditer en haut de la page.

Le Syndicat est une organisation criminelle constituée majoritairement de membres de l'ancien royaume d'Alterac. Elle est dirigée par le seigneur Aliden Perenolde, fils de l'ancien seigneur d'Alterac ayant trahi l'Alliance pendant La Première Guerre. Gagner de la réputation avec le Syndicat est possible, mais peu utile.

Le Syndicat opère principalement dans les Montagnes d'Alterac, les Contreforts de Hautebrande et les Hautes-Terres d'Arathi. Si le Syndicat se contentait autrefois de répandre le chaos dans les royaumes humains, ce n'est plus le cas aujourd'hui. En effet, après la destruction de Lordaeron et la fin de La Troisième Guerre, les dirigeants du Syndicat virent une occasion de regagner le pouvoir et en profitèrent. Le Syndicat occupe à présent d'anciennes places fortes de prestiges telles que le Donjon de Fort-de-Durn, et se bat contre les ogres et les hommes de Stromgarde pour avoir la mainmise sur le Donjon de Stromgarde. Il tente également de reprendre les ruines de l'ancien royaume d'Alterac, aux mains d'une tribu d'ogres.

Les membres du Syndicat ont pour ennemis aussi bien l'Alliance (qu'ils haïssent pour les avoir destitués du royaume d'Alterac) que la Horde (qu'ils considèrent n'être que des monstres qui ne méritent que la mort ou l'esclavage), et sont donc pourchassés par ces deux factions. Ils se frottent régulièrement aux Réprouvés et aux Humains des régions qu'ils occupent.

Des rumeurs affirmeraient que le Syndicat se serait associé avec une autre organisation appelée la Veille d'Argus , affiliée au Conseil des Ombres. On ne connait pas encore les raisons d'une telle alliance, ni son but.



IntroductionModifier

Le Syndicat est une organisation criminelle constituée majoritairement de membres de l'ancien royaume d'Alterac. Elle est dirigée par le seigneur Aiden Perenolde, fils de l'ancien seigneur d'Alterac ayant trahi l'Alliance pendant La Première Guerre.
Si le Syndicat se contentait autrefois de répandre le chaos dans les royaumes humains, ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Leurs buts sont encore inconnus mais vraissemblablement, pour eux, la question vitale est de reprendre leur ancien royaume, volé selon eux, par les forces de l'ancienne Alliance du Lordaeron.

HistoriqueModifier

Le Syndicat plonge ses racines dans le Royaume d'Alterac.
A l'époque de La Première Guerre, ce royaume était un petit pays pris entres différentes puissantes nations.
Pendant La Seconde Guerre, les Orcs de la Horde noire tentèrent de mener à eux des Nobles de l'Alliance.
Le Roi Perenolde ainsi que quelques autres nobles pensèrent que l'Alliance allaient perdre la guerre.
Pourtant l'Alliance gagna et malheureusement, la trahison du Royaume d'Alterac fut découverte.
Perenolde et ses nobles furent ecrasés par les autres nations, et mis en exil avec son peuple, leurs terres réquisitionnées par le Lordaeron, sous la vigilance d'Uther le Porteur de Lumière.
Cette expropriation fut notement l'une des raisons qui poussa après La Seconde Guerre, les nations de l'Alliance à s'entre-déchirer, et à Terenas, de penser trouver un Noble adéquat à marier à sa fille pour le poster sur le Trône d'Alterac.

Lorsque les Nobles furent bannis, les Orcs encore libres dans le Lordaeron et les autres royaumes tendirent la main aux humains d'Alterac, mais les Nobles refusèrent, arguant qu'ils n'avaient rien a faire avec eux.
Bientôt, ce peuple en exil commenca à voler pour survivre, Ils se regroupèrent alors sous la bannière du Seigneur Perenolde: Le lâche et hautain Aliden Perenolde.
Celui-ci voyagaient de place en place afin d'eviter d'être repéré et commenca à fonder ce qui allait devenir le Syndicat.


Petit à petit, au fils des années, Aliden et son syndicat réussirent à reprendre les terres d'Alterac, dont ils tiennent une bonne partie.
Voyant qu'il possédait une certaine puissance, Aliden envoya certains de ses lieutenants vers Stromgarde et ce qu'il en restait.
Malheureusement, peu avant La Troisième Guerre, Aliden Perenolde fut fait prisonnier par l'Alliance et mourut en prison dans les cachots de la Capitale du Lordaeron (cf : Ruines de Lordaeron).
Ce fut alors son fils qui reprit les rennes du Syndicat.

Aiden n'était pas dupe que pour recouvrer ses terres, il devrait faire quelque chose de radical, et quand le Royaume du Lordaeron et les autres, se retrouvèrent envahis par la Légion Ardente et le Fléau, il laissa ceux-ci faire, ne commettant pas deux fois la même erreur de s'allier a un enemis.
Les citoyens du Lordaeron harcelés et fuyant l'horreur, malheureusement se retrouvèrent bien vite entre les mains d'Aliden et du Syndicat, qui les utilisa comme esclaves ou comme bouclier humain lors des combats.

Au depart, le Syndicat ne souhaitait que provoquer le chaos et la destruction, mais à la fin de la Troisième Guerre, devant le chaos résultat du Fléau et de la Légion, ses dirigeants ont vu là une chance d'obtenir et de recouvrir leurs gloires et puissance passées.
Ils possèdent aujourd'hui divers avants postes, et semblent avoir réussis à reprendre une bonne partie d'[[Alterac (Royaume)|Alterac), reste pour eux à reprendre leur ancienne capitale.

OrganisationModifier


Le problème avec le Syndicat est que ses membres hauts placés sont composés de Nobles corrompus et égoïstes.
Le Syndicat eut du mal, justement en raison de ces hautes naissances, à trouver un chef pour mener leurs peuples, car tous les Nobles souhaitaient prendre la place qui, selon eux, leur étaient due!
Quand les terres d'Alterac ont pour la plupart été reprises, les Nobles ont simplement repris leurs habitudes, avec des hordes de bandits à leurs ordres.
Chaques nobles autonomes considèrent qu'il n'as de rendre comptent a personnes, ce qui provoque bien des problemes internes parmi les membres du Syndicat.

Le Syndicat souffre donc de l'orgueil et de l'égoïsme des Nobles, et le fils de Perenolde est des plus intransigeants quand il s'agit de mener le Syndicat vers un but commun, quitte à punir les nobles en question.
Si le sale boulot est fait par le bas peuple, les luttes intestines sont nombreuses, et ont tendance à exasperer le Roi legitime d'Alterac.
Cependant, depuis un temps, Perenolde a commencé à attirer l'appêtit de ses Nobles vers les anciennes terres du Lordaeron, leurs faisant miroiter la vengeance la plus agréable qui soit: prendre les terres de ceux qui les exilèrent autrefois.

Contrairement aux Défias, le Syndicat n'as pas d'armées permanentes, tous les adultes qui savent porter une arme sont amenés au combat, peu importe l'âge et la situation.
Pourtant avec le nombre qu'ils sont, on peut penser qu'ils pourraient monter une armée, mais les problèmes internes liés au Nobles d'Alterac, fait qu'en dehors du bas peuple, les gens risquent de ne rencontrer que rarement une réelle tactique contre une avancée.

Depuis son retour à Alterac, Perenolde n'est plus en mesure d'asseoir son pouvoir comme avant, et seul une poignée de fidèles répondent encore à son appel.
La revendication de territoire, et les vols de terres, sont courants, et ont mené le Syndicat aà un certain éclatement.
Cependant, face à une menace commune, les nobles et leurs fidèles, sont capables de mener une contre-offensive....mais cela ne dure souvent que tant que cette menace existe.

Le peuple est laissé sans soins, ni éducation, qu'elle soit civile ou militaire, cependant, ils ont tendance à attaquer en bande et par surprise, profitant de l'effet de surprise, malgré une tendance à des combats brouillons.
Ils savent qu'ils seront incapables en général de tenir un combat sur le long terme et de ce fait, privilégient des combats courts, par surprise sur des proies faibles.
Les rares à connaitre le combat sont souvent envoyés sur des missions déterminantes ou en tant qu'instructeur aupres de ceux qui le désire.

Le Syndicat depuis ses débuts a tendance à mener des campagnes de terreur: ils enlèvent des familles d'un village, exhortant a payer un tribut, si ce dernier n'est pas payé: ils tuent simplement les otages avant de fondre sur le village pour le réduire en cendres.
Leur autre tactique est de piller les aventuriers en maraude sur les routes et les campagnes.
Ces tributs ne sont gardés que par les Nobles et chacunes gardent jalousement ses pillages et possessions.
Si cependant un cible se montre plus coriace, ils tendront simplement un piège pour l'affaiblir....la lâcheté est une chose commune parmi eux.

La majorité des membres du Syndicat n'ont pas le choix de désobeir: ils furent autrefois marqués par la garde de l'Alliance de Lordaeron, comme traîtres, et exilés, en termes, ils savent très bien que personne ne les aidera.
De ce fait, ils considèrent normales leurs exactions, et les meurtres et les vols, commis, car étant parfaitement légitimes pour leurs survies.
Les Nobles n'attendront pas que leurs peuples remettent les terres en état, et bien souvent vont avec les bandits à leurs soldes, rançonner tout ce qu'ils peuvent....

Cependant, certains nobles depuis La Troisième Guerre, ont commencé à faire des alliances afin d'obtenir ce qu'ils désiraient: le Trône vacant d'Alterac, ce malgré les héritiers légitimes de la maison Perenolde.
Certains se sont alliés au Fléau, d'autres au Conseil des Ombres et à la Légion Ardente, enfin, certains, et notement Aiden Perenolde, font un marché extrêmement lucratif d'esclaves de toutes races....
Pour les chefs du Syndicat: peu importe les moyens tant que l'on obtient ce que l'on désire au final.

Il y a fort à parier que les altérans du Syndicat ne prient plus la Lumière après l'attaque d'Alterac par Thoras Trollemort et d'Uther Le porteur de Lumière, la présence des démonistes de la main d'Argus est un point notable qui résulte de cette conclusion. Aucun point n'a été officiellement cité sur ce passage.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard