Wikia

Wiki Warcraft

La Troisième Guerre

Commentaire0
3 721pages sur
ce wiki

Redirigé depuis Troisième Guerre

Alert Cet article n'est pas libre de droit. Son ou ses auteurs ont autorisé WikiWoW a en faire usage. Reproduction interdite sans l'accord des auteurs.

Texte original: L'Auberge du Dragon Rouge, utilisé avec leur autorisation. Furism


 Le prophèteModifier

Le prophète parle à Thrall dans un rêve 02:54

Le prophète parle à Thrall dans un rêve

Le mystérieux prophète s'adresse à Thrall dans un rêve. (Vidéo d'introduction de la campagne Orc de Warcraft III)

Thrall, convaincu par un prophète mystérieux d'une menace imminente des démons, décida de rassembler son clan et toutes ses troupes. Après avoir libéré Grom Hurlenfer des Humains, ils prirent le large vers les terres perdues et oubliées de Kalimdor, afin d'accomplir leur destinée.

Le prophète et Terenas 03:37

Le prophète et Terenas

Le prophète avertissant le roi Terenas et le conseil de Lordearon. (Vidéo d'introduction de la campagne humaine de Warcraft III)

Les récentes rebellions des Orcs dans le sud du royaume forcèrent le haut commandement de l'Alliance à prendre des mesures radicales. Refusant la proposition du prophète de fuir vers les terres de Kalimdor, le roi Terenas envoya deux de ses plus grands Paladins, son fils Arthas et le légendaire Uther Lightbringer. Il espérait en finir une fois pour toute avec les Orcs. Une fois que ces derniers avaient sauvé le village de Strahnbrad et détruit leur camps au nord, Arthas repartit à Lordaeron. Cependant à la magnifique cité de Dalaran, le prophète réapparut au chef de la ville Antonidas, mais celui-ci n'écoutât pas le prophète et le pria de quitter la cité.


Le début des ténèbres Modifier

Le prince Arthas partit avec la talentueuse apprentie d'Antonidas, Jaina Portvaillant. Après avoir enquêté au village de Brill, ils découvrirent un étrange culte qui commandait aux morts. Ils se font appeler Le Culte des Damnés, dirigé par le célèbre Kel'thuzad ancien mage disparu et contraint à l'exil par ses pairs pour la pratique d'expériences morbides. Les deux héros tentèrent de nombreuses fois d'empêcher Kel'thuzad de disséminer le grain contaminé qui transformait la population en zombies. Une sanglante bataille eut lieu à Andorhal, et le nécromancien Kel'thuzad fut tué avant d'annoncer au prince que la malédiction de sa terre commençait et qu'il trouverait son maitre Mal'ganis à Stratholme.


Sur le chemin de Stratholme, Arthas et Jaina arrivèrent à Âtreval un petit village qui subit un terrible assaut des morts vivants. Arthas envoya Jaina prévenir Uther de ramener des renforts pour contrer l'assaut. La victoire acquise, Arthas fou de colère et de vengeance part seul pour Stratholme. Il rencontre sur le chemin le mystérieux prophète mais l'ignore complètement et pense encore pouvoir sauver sa terre de la destruction. Jaina, elle, commence à douter. Et si le prophète disait vrai? Que la seule manière de sauver les humains était de partir vers l'ouest? Arrivé à Stratholme, Arthas s'aperçut que le grain avait déjà été distribué à toute la ville. Il décida d'épurer Stratholme en massacrant la population plutôt que de la voir se retourner contre lui. C'est à ce moment précis qu'il fait cession avec Uther et Jaina qui refusent de tuer la population. Il découvrit le chef de la contamination Mal'Ganis qui réussit à s'échapper vers les terres gelées du Northrend.

Sa soif de vengeance l'emmena jusqu'aux terres froides et hostiles de Norfendre à la poursuite de Mal'ganis afin d'accomplir son désir de vengeance. Là-bas il rencontra les forces de la Ligue des Explorateurs menée par Muradin Barbe-de-Bronze. Ils s'allièrent contre le fléau, Muradin espérait retrouver une ancienne épée runique du nom de Deuillegivre. Pendant ce temps à Lordaeron, Uther tente d'arracher des réponses à Jaina car il espère pouvoir sauver son apprenti de la corruption qui s'empare peu à peu de lui et il convainquit le Roi Terenas d'envoyer un émissaire en Norfendre afin de stopper la folie d'Arthas. Toujours dans sa quête frénétique de vengeance, Arthas coule les bateaux de sa propre flotte avec l'aide de mercenaires. Arrivé au dernier bateau, il accuse les mercenaires et les fait massacrer par ses soldats. La bataille finale est proche, Muradin et Arthas partent récupérer l'épée runique en espérant qu'elle leur apportera la victoire pour l'instant incertaine. A l'approche de l'épée un gardien averti Arthas sur le danger que recèle l'épée mais Arthas n'en fait rien et continu son chemin. Devant le socle de l'épée Muradin lit une malédiction et veut sortir de cet endroit maudit, Arthas aveuglé se saisit de l'épée qui est emprisonnée dans un bloc de glace et jure de payer n'importe quel prix s'il peut sauver son peuple. La glace se brise et un éclat frappe Muradin et le blesse gravement. Ils se réveil bien plus tard, ne se souvenant plus de ce qu'il c'était passé. De retour au camp Arthas fait basculer la situation en sa faveur, après une longue bataille contre les troupes du chef de la contamination Mal'ganis. Mal'ganis pense que le prince est corrompu par l'esprit du "Seigneur Noir" qui lui murmure des choses à travers l'épée. Ce seigneur noir n'est autre que Ner'zhul, le Roi-liche. Arthas demande alors à Ner'zhul ce qu'il doit faire et à sa surprise il lui demande de tuer Mal'ganis. Sa vengeance accomplie, Arthas abandonne ses troupes et s'enfuit dans le blizzard, tourmenté par la voix corruptrice de l'épée.

Fin Humain 02:35

Fin Humain

Le retour d'Arthas... (Vidéo de fin de campagne humaine de Warcraft III)

Dévoré par l'esprit du roi-liche Arthas succombe peu à peu à son emprise totale. Ner'zhul le désigne comme son champion. Arthas retourne à Lordaeron, un accueil triomphal lui est réservé et une fête est célébré en son honneur. Il se prosterne devant son père, le roi Terenas qui le félicite mais Arthas n'entend rien d'autre que la voix du roi-liche à travers l'épée. Il transperce la gorge de son père. Devenu un chevalier de la mort, Arthas prédit la chute du royaume ainsi que la destruction des fondations du monde connu...

La chute de Quel'thalas et la venue de la Légion Ardente Modifier

Quelque mois après la mort du roi Terenas, le prince Arthas fut appelé par le Seigneur de l'Épouvante Tichondrius pour ramener Kel'thuzad à la vie et reconstituer le Culte des Damnés. Après avoir mis à feu et à sang la capitale et ses alentours, il partit pour Andorhal et arriva jusqu'au cimetière de Kel'thuzad où il récupèra sa dépouille. Il se retrouva face au paladin Uther, son ancien mentor, le tua sans regrets et se saisit de l'urne contenant les cendres de son défunt père pour y mettre la dépouille du nécromancien. Il l'emmèna jusqu'à Quel'thalas, le royaume magique des Hauts Elfes, afin de lui redonner vie au puits solaire, la seule source de magie assez puissante.

Une fois arrivé, les Hauts Elfes opposèrent une résistance farouche qu'Arthas n'aurait pas cru si élevée. Une ranger du nom de Sylvanas Coursevent imposa une défense importante du royaume malgré le peu de préparation de son peuple à la guerre. Arthas franchit les portes de Quel'Thalas après de lourds combats et assièga la capitale Lune d'Argent. Sylvanas depuis son dernier campement tenta d'appeler des renforts mais en vain. Le camp fut vite réduit au silence de la mort et Arthas fit de Sylvanas une banshee destinée à servir le Fléau à jamais. Lune argent, sans nouvelles du front, ne s'attendait pas à voir débarquer le Fléau si rapidement. Ses défenses étaient considérables, mais une brèche fut ouverte dans la ville et Arthas atteignit vite le puits solaire et parvint à ressusciter Kel'thuzad en liche plus puissante que jamais. Le puits solaire fut corrompu et les défenses restantes de la ville cèdèrent très facilement malgré le courage des défenseurs.

La liche et le jeune chevalier de la mort se rendirent dans les Montagnes d'Alterac afin que Kel'thuzad s'entretienne avec le Seigneur Démon qui devait lancer l'invasion de La Légion Ardente sur Azeroth. Kel'Thuzad reçut l'ordre d'invoquer Archimonde depuis la cité de Dalaran. Pour y arriver il devaitt entrer en possession du livre de Medivh, le dernier gardien.

A leur arrivée ils s'aperçurent que les magiciens de la cité avaient élaborés des défenses puissantes pour contrer le Fléau. Antonidas, l'archimage de la cité et chef du Kirin Tor informa qu'ils ne laisseront pas le fléau pénétrer leurs terres. Hélas le massacre commença et la stratégie des deux lieutenants fut efficace. Ils pénètrèrent dans la ville et récupérèrent le livre qui devait permettre l'invocation d'Archimonde. Déjouant les barrières magiques du Fléau et libérant les Morts-vivants sur la cité, Antonidas et de grands archimages furent tués. Le Fléau se réunit à l'extérieur pour commencer l'invocation et défendre Kel'thuzad durant le rituel. Les magiciens ivres de vengeance attaquèrent le promontoire de tous les cotés. Arthas défendit la liche du mieux qu'il pouvait et reçut des renforts démoniaques grâce à l'affaiblissement des barrières entres les mondes. Lors d'un ultime assaut des forces du Kirin Tor, Archimonde apparut alors que le Fléau était submergé. Il réduisit la ville entière en un tas de ruines.

Archimonde détruit Dalaran 02:04

Archimonde détruit Dalaran

La destruction de Dalaran par Archimonde. (Vidéo d'e fin de campagne des morts-vivants de Warcraft III)

Cette destruction marqua le symbole du retour de La Légion Ardente en Azeroth. Après ce coup d'éclat d'Arthas et de Kel'thuzad, le commandant de la légion ardente les mit au banc de l'invasion et Archimonde fit rentrer les troupes morts vivantes dans le rang pour continuer l'invasion. Arthas désemparé ne souhaitait pas lui laisser le Fléau mais que pouvait-il faire face a la puissance d'Archimonde? Kel'thuzad le rassura car cela faisait partie du plan du roi liche, ainsi il lui conseilla de s'éclipser temporairement du conflit.

Suite : Chapitre XI - L'alliance des races

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard